Attentats suicide, enlèvements, assassinats : Irak… le cercle vicieux





Neuf personnes ont été blessées hier dans une opération suicide à la voiture piégée à Bagdad où les enlèvements d'étrangers et les assassinats de responsables irakiens se sont multipliés. Le Quotidien-Agences A Bagdad, une voiture piégée a explosé vers 08H30 locales (05H30 GMT) près d'un point de contrôle sur la route de l'aéroport international, blessant neuf personnes dont deux grièvement, selon un hôpital et l'armée américaine. "Nous avons admis neuf blessés, dont deux grièvement atteints", a déclaré le dr Ayad Yass de l'hôpital de Yarmouk. Un véhicule tout-terrain a foncé vers le point de contrôle, sur la route de l'aéroport, mais a été arrêté par les soldats irakiens et américains en poste, a indiqué Hiba Hamid, légèrement blessée. "Le kamikaze a par la suite fait exploser sa voiture", a-t-elle ajouté. Un autre blessé, Saïd Rafic, a donné la même version des faits, affirmant qu'il était en route pour l'aéroport pour voyager. "Plusieurs des blessés sont des passagers et des employés de l'aéroport". Au sud de Bagdad, un soldat US a également été tué. La veille, un attentat à la voiture piégée a fait six morts à Bagdad devant le ministère de l'Education et un second attentat similaire a blessé un Marine américain. Deux membres de la Garde nationale irakienne ont été tués dans l'explosion de deux voitures piégées à Mossoul (nord). * Un otage de plus Sur le front des otages, un ressortissant américano-libanais, responsable de projets à l'aéroport de Bagdad pour le compte du ministère irakien des Transports, a été enlevé de son domicile dans la nuit d’avant-hier à hier dans le quartier Mansour dans la capitale irakienne, selon une source policière. C'est le deuxième Américain enlevé en 48 heures à Bagdad. Lundi, un Américain, un Népalais et un Philippin, ainsi qu'au moins un Irakien travaillant pour la firme Saudi Arabian Trading and Contracting Company (SATCO), ont été enlevés au siège de leur compagnie à Mansour. Cinq Jordaniens, dont quatre chauffeurs de camions, ont aussi été enlevés en Irak, selon leurs familles. De son côté, le groupe Ansar Al-Sunna, proche du réseau Al-Qaïda, a diffusé sur son site internet une vidéo montrant la décapitation de ce qu'il présente comme "un haut officier de l'armée irakienne" à Mossoul (nord). Par ailleurs, un responsable au ministère irakien du Pétrole, Hussein Ali Al-Fattal, a été assassiné par balles par des inconnus armés dans le sud de Bagdad, selon une source policière, portant à deux les responsables irakiens assassinés dans la capitale en 48 heures. Le vice-gouverneur de Bagdad, Hassan Kamel Abdel Fattah, avait été tué lundi par balles dans le quartier sud de Dora, par des inconnus. Un responsable de la police de la province de Diyala a affirmé que deux Irakiens, membres présumés du réseau de Zarqaoui, avaient été arrêtés il y a une semaine dans le nord-est de l'Irak. _______________ Otage japonais décapité : Tokyo dément avoir offert une rançon Tokyo - AFP Le gouvernement de Tokyo a démenti hier les allégations d’un groupe islamiste selon lesquelles il aurait offert «plusieurs millions de dollars» de rançon pour tenter de sauver le jeune otage japonais Shosei Koda retrouvé décapité à Bagdad. «Comme nous l’avons déjà dit, nous n’avons pas fait une telle offre», a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Dans un texte introduisant des photos et une vidéo de la décapitation du touriste japonais, le groupe de l’islamiste jordanien Abou Moussah Al-Zarqaoui affirme que Tokyo a en vain proposé une rançon en contrepartie de la libération de Shosei Koda.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com