J.S.K. : Un cendrillon conquérant





Seul divisionnaire dans le dernier carré d’as de la Coupe, la JSK fait figure de cendrillon. Part-elle pour autant vaincue d’avance face à l’un des mastodontes du circuit footballistique local, le CSS qui évoluera de surcroît à domicile? Rien n’est moins sûr pour un club qui a enfanté de prestigieux footballeurs, de la tempe des Laâbidi Ouada, Tayèche, Sériati, Chehaïbi dit Bargou… Et les joueurs de l’actuelle génération marchent lentement mais sûrement sur les traces de leurs aînés, tels ce diable de Saânoui, un buteur racé, Ahmed Hilali… Ils rêvent légitimement d’un coup d’éclat à Sfax, qui les propulserait en finale de la Coupe de Tunisie. Forts de leur brillante qualification arrachée à l’extérieur, sur un terrain réputé difficile, celui de l’USM, un locataire de la Nationale A, les Kairounais ont donc démystifié le «complexe de l’extérieur». En outre, les Aghlabides passent pour l’heure par une période faste. En effet, ils occupent la place de dauphin en Nationale B et viennent de cartonner le COT (5-0). Qu’en pense le coach kairounais, Mahmoud Bacha? «La préparation pour ce match se poursuit sereinement, avec bien entendu, quelques réglages en fonction de l’adversaire et du type de match. Ce qui est sûr, pour tout dire, c’est que nous n’irons pas à Sfax en victime expiatoire». Chtioui dans le doute Tout ne baignerait pas malheureusement pour les fans kairounais dans l’huile. C’est que le onze type appelé à réaliser un petit exploit sur terre sfaxienne, pourrait être amputé des services de son gardien titulaire Mounir Chtioui qui s’est absenté, a priori, sans raison valable, lors de la séance d’entraînement de mardi. Sa participation reste encore aléatoire. Rappelons que l’équipe est entrée, depuis mardi, en stage bloqué à Kairouan même, consolidant ainsi la concentration qui va, d’un jour à l’autre, en crescendo. Wahid SMAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com