Non à l’insolence





Normalement, si les élèves se rendent en classe, c’est pour apprendre. Les professeurs s’investissent à fond pour réussir leur mission. Or dans nombre d’établissements scolaires, des dépassements sont enregistrés régulièrement : école buissonnière, irrespect et parfois même profération de propos injurieux. Et comme le dit Maurois : “L’insolence de cette génération passe les bornes de la décence”. Que dire alors de ces jeunes qui se permettent de fouler aux pieds les règles de bienséance et de respect qu’ils doivent à leurs professeurs. Bon nombre d’enseignants ont aujourd’hui les nerfs à vif. Ils se préparent quotidiennement à affronter une dure journée dans la mesure où les élèves sont en majorité difficiles à gérer. Et le comble, c’est que lorsque l’un d’eux refuse qu’on dérange le déroulement normal du cours, il est traité de “poule mouillée”. Au sein des établissements, tout passe : injures, pétards, actes de violence et gare à celui qui essaie de rouspéter. Vraisemblablement, les parents prennent leurs progénitures pour des êtres angéliques et ils croient difficilement que leurs enfants sont les acteurs même de tels comportements. Et puisque les parents ne croient qu’à ce qu’ils touchent, il vaut mieux qu’ils consacrent un peu de temps à surveiller leurs enfants ... Qui sait, peut-être qu’en voyant de leurs propres yeux ces dérives ils daigneront à agir enfin. A.C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com