Internet : 2,4% des ménages tunisiens connectés





Les nombreuses mesures mises en œuvre en vue d’accélérer le rythme de connection à l’Internet et au développement du contenu tunisien sur le réseau des réseaux donnent de plus en plus leurs fruits. Mais il reste beaucoup à faire. Tunis - Le Quotidien Selon les statistiques les plus récentes relatives à l’utilisation d’Internet en Tunisie et qui portent sur la période allant jusqu’au 30 septembre 2004 on constate que la croissance continue à différents niveaux. Le nombre des utilisateurs réguliers d’Internet considérés comme internautes habituels, atteint actuellement les 770.000 internautes parmi lesquels près de 70 mille accèdent au réseau par le biais des espaces publics d’Internet qui sont au nombre de 305 centres. Pour ce qui est des comptes e-mail délivrés par les différents fournisseurs de services Internet (FSI), ils sont passés de 91 000 en 2003 à plus de 113 050 adresses à la fin du mois de septembre écoulé. Par ailleurs, et à propos des sites web tunisiens, il semble que la concrétisation de l’objectif fixé pour 2004 nécessite un coup de pouce pour encourager davantage les investisseurs à lancer des sites web. L’objectif en question tablait sur un nombre de 2000 sites web à la fin de l’année en cours sachant que jusqu’à maintenant on recense environ 1750 sites web tunisiens. Rappelons tout de même qu’un projet a été lancé depuis le début de l’année et qui s’inscrit dans cette perspective visant à encourager l’investissement dans la création du contenu sur le web à travers l’attribution d’une ristourne équivalente à 30% du coup des communications téléphoniques générée par des sites. Toutefois, cette modalité d’encouragement nécessite davantage de sensibilisation auprès des investisseurs potentiels notamment parmi les jeunes diplômés. En fait, il semble que seulement trois dossiers de candidature sont parvenus au comité chargé de l’attribution de la ristourne et dont on a choisi un seul qui vient il y a deux jours de bénéficier de cette ristourne entrée désormais en vigueur. Notons d’autre part que le secteur privé accapare la part du lion en terme de répartition des sites web par domaine d’activité. Ainsi 90% du nombre global des sites web tunisiens relève de la sphère privée. Sur un autre plan et s’agissant du taux de connecsion des ménages qui constitue un indicateur de la capacité d’accéder aux données en ligne, les chiffres disponibles jusqu’ici et qui ont été publiés par l’Institut National des statistiques reviennent à l’année 2002. 2,4% des ménages tunisiens sont ainsi connectés à Internet, contre 97% dans un pays comme la Suède par exemple. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com