Basket/ Tournoi 7 novembre : Une réussite, malgré quelques contretemps





Le tournoi 7 novembre, une tradition désormais bien ancrée dans nos mœurs, a vécu. Malgré quelques regrettables dépassements lors de la rencontre finale entre la Tunisie A et la Syrie, dus à l’énervement déplacé des Syriens, cette joute a été fort profitable aux nôtres, qu’il s’agisse de l’équipe première ou de celle des moins de 20 ans, baptisée pour la circonstance équipe B. Et c’est finalement, en toute logique, que l’équipe A a remporté ce tournoi. Quelle évaluation globale le DTN, M. Habib Chérif, en fait-il? Concernant nos invités, certifions d’emblée que le niveau dont ils se prévalent est des plus respectables. En effet, la Libye a terminé troisième lors des récents Jeux panarabes d’Alger, alors que la Syrie n’est plus à présenter, notamment sur l’échiquier arabe. Dans cet ordre d’idées, M. Chérif précise : «Il est indéniable que de visu, la Libye est en train d’évoluer à pas sûrs. Mais malgré toute sa bonne volonté, son basket demeure encore en-deçà du nôtre, notre compétition locale demeurant plus engagée et plus compétitive. En outre, nous sommes supérieurs aux Libyens au plan tactique. Pour ce qui est de la Syrie, elle donne à voir un bel ensemble, très athlétique et nanti de joueurs de valeur tel son numéro 9, qui excelle dans les postes 2 et 3. Les Syriens possèdent aussi trois bons pivots et d’excellents arrières». Pour ce qui est des Tunisiens, ils ont évolué avec deux équipes. L’équipe fanion qui a enregistré le retour du Goulettois Marouène Lahmar et des Radésiens Ben Douissa et Senoussi, était composée des habituels Maâlaoui, Rzig, Ezzehi, Dhifallah, Amri, Bouslama, Khanfir, Ferjani, Maoua et M. Kechrid. Elle était, en revanche, amputée des services de Slimène, encore non signataire, et de Essayed et Dhouibi, blessés. L’équipe B, pour sa part, était formée des joueurs de la sélection des moins de 20 ans auxquels manquaient toutefois trois joueurs dont les frères Hadidane, mais renforcés par des jeunes de l’équipe fédérale. Comment le DTN juge-t-il leur participation? Ce à quoi répond M. Chérf : «Concernant l’équipe A, elle s’est fort bien acquittée de sa tâche. Comme d’habitude, les joueurs ont fait montre d’un sérieux exemplaire. Sur le parquet, ils ont été dominateurs, dans tous les secteurs du jeu, face à la Libye. Lors de l’apothéose, leur rendement a été quelque peu en dents de scie, à cause de l’agressivité exagérée des Syriens. C’est ainsi que lors des 1er et 4ème sets, nous avons été excellents aussi bien en défense qu’en attaque, à la faveur d’un jeu en mouvement, d’une adresse dans les tirs et de percutantes pénétrations. Toutefois, lors des 2ème et 3ème périodes, notre niveau a régressé à partir du moment où les Syriens ont oublié l’essentiel, à savoir le jeu, pour s’occuper de superfluités. L’équipe B, de son côté, a fait bonne figure dans l’ensemble. Elle constitue l’anti-chambre de l’équipe première et elle est truffée d’excellentes individualités». Pour revenir au fâcheux contretemps qui a émaillé la rencontre finale entre la Tunisie et la Syrie, il a eu lieu lorsque l’équipe syrienne, en guise de protestation, s’est retirée pendant cinq bonnes minutes. Eclaircissements de M. Chérif : «Ce fut, en effet, le seul point noir de ce tournoi. A un certain moment les Syriens se sont mis à rouspéter à tout bout de champ, contestant gratuitement chaque décision arbitrale. Nous comprenons volontiers leur ambition et leur farouche détermination à remporter le tournoi, mais de là à employer tous les subterfuges pour y parvenir, il y avait grosse méprise. La déception est particulièrement venue de l’entraîneur égyptien de l’équipe syrienne. Heureusement que, grâce à l’intervention circonspecte et salutaire des responsables des deux bords, tout est rentré dans l’ordre. Nos invités ont, pourtant, bénéficié, comme cela fut toujours le cas, d’excellentes conditions de séjour, celui-ci se prolongeant au-delà du tournoi 7 Novembre, avec l’organisation d’une rencontre entre les Syriens et le CA ou l’ESR. Bref, l’incident est clos et la solide amitié entre les deux équipes a fini par prendre le dessus». Rappelons pour abréger que ce tournoi, prévu initialement à Monastir , a été «déplacé» à Jemmal. C’est que le parquet de la salle couverte de Monastir est devenu impraticable, consécutivement aux récentes intempéries. Commentant cet aléa de dernière minute, M. Chérif s’est prononcé ainsi : «Nous ne pouvons que déplorer cet incident. Mais, ce fut pour nous l’occasion d’apprécier le zèle et le dévouement dignes de tous les éloges, des responsables régionaux de Jemmal auxquels nous réitérons tous nos remerciements. Grâce à eux, et à toutes les parties prenantes, le tournoi 7 Novembre fut une réussite à tous les niveaux et un jalon enrichissant avant les prochaines échéances». Wahid SMAOUI ______________ Résultats - 1ère journée Syrie - Libye (85-68) - 2ème journée Tunisie A - Libye (72-52) Tunisie B - Syrie (71-86) - 3ème journée Tunisie A - Syrie (70-66) Tunisie B - Libye (65-71) _______________ Classement 1) Tunisie A 2) Syrie 3) Libye 4) Tunisie B


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com