Moscou, paris et Ankara mettent en garde : Les actions militaires doivent rester «proportionnées»





Le Quotidien-Agences Les actions militaires à Falloujah en Irak doivent être «proportionnées» à la menace et éviter de nouvelles souffrances à la population civile, a déclaré hier le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Iakovenko. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a par ailleurs indiqué que Moscou «craignait que ces opérations ne détériorent la situation générale en Irak, en particulier à l’approche des élections». Iakovenko a encore estimé que la force ne devait pas être la seule méthode utilisée pour parvenir à un règlement de la situation irakienne. «Des efforts doivent être entrepris pour obtenir un consensus dans la société». A Paris, le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères a déploré la « spirale de violence» en Irak appelant «à la retenu» dans l’ensemble des opérations militaires. Pour sa part, la Turquie a mis en garde les Etats-Unis sur le fait qu’une augmentation du nombre de victimes civiles en Irak nuirait aux efforts de stabilisation dans ce pays. Le ministre turc des Affaires étrangères Abdullah Gül, a déclaré avoir fait part des inquiétudes d’Ankara au secrétaire d’Etat américain Colin Powell lors d’une conversation téléphonique lundi soir.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com