Un outsider dans la guerre de Falloujah : Al-Jazira marque sa frustration





Le Quotidien - Agences Souvent appelée "la CNN arabe", Al-Jazira présente ses excuses à ses téléspectateurs de ne pas pouvoir couvrir directement l'offensive américaine contre Falloujah en Irak, pays où cette chaîne satellitaire du Qatar est interdite depuis trois mois. "Al-Jazira s'excuse de n'avoir pu couvrir directement les événements sur le terrain en Irak, son bureau à Bagdad étant fermé depuis trois mois sur ordre du gouvernement transitoire", annoncent ses présentateurs à l'antenne. Ces excuses, répétées à intervalles réguliers depuis le lancement lundi de l'offensive militaire à Falloujah, trahissent l'appréhension de la chaîne quant aux conséquences de son absence en Irak où, selon son porte-parole Jihad Balout, le gouvernement a ordonné début novembre "à ses fonctionnaires de ne plus s'exprimer sur Al-Jazira". "Notre couverture de la question irakienne s'est poursuivie au même rythme même si nous sommes privés d'une présence sur le terrain", a déclaré Balout, soulignant que la chaîne, qui a fêté début novembre son 8ème anniversaire, "a connu des situations similaires et a prouvé sa capacité à surmonter les obstacles".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com