Nacir Chemma (luthiste et musicologue irakien) : Arafat est parti, la Cause palestinienne est encore vivante





«Depuis quatre décennies, Arafat n’a cessé de rêver d’un Etat palestinien libre et démocrate. Aujourd’hui, il nous a quittés laissant derrière lui dans les livres de l’histoire et dans les cœurs une grande histoire de militantisme et de fidélité à cette terre. Il a beaucoup rêvé de cet Etat avec pour capitale Al Qods Al Chérif. Le rêve de Yasser Arafat a été plus grand que l’armée israélienne et rien n'a pu le détruire car ce militant a partagé son rêve avec tout le monde. Même dans l’état de faiblesse dans lequel il s’est trouvé ces derniers jours , entre la vie et la mort, Israël n’a pas réussi à ruiner le rêve des Palestiniens. Yasser Arafat a pu réunir autour de lui toute la société palestinienne dans sa diversité et c'est le plus important surtout que la majorité de ce peuple a vécu dans la marginalisation, loin de la mère patrie. Yasser Arafat est le fils de l'Intifadha et du militantisme palestiniens qui a pu tisser une société homogène unie autour d’un même objectif : libérer la terre sainte et établir un Etat libre. Personne ne peut refaire le chemin de ce grand, de ce symbole de la Cause palestinienne. Personnellement, j’applaudis fortement l’initiative de l’Egypte qui a ouvert ses portes devant tous les responsables , les chefs d’Etat et surtout les peuples arabes pour voir une dernière fois ce militant et pour assister aux funérailles. Que Dieu le Tout Puissant lui accorde son infinie Miséricorde et l’accueille dans son éternel Paradis». IM.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com