Anis Karoui (C.A) : “Non… Je n’en veux pas à Saïbi”





La carrière d’un joueur dépend en grande partie de ses potentialités physiques, techniques et mentales, mais aussi de la chance qui peut sourire ou parfois… tourner le dos. Anis Karoui, le virevoltant attaquant clubiste, ne manque pas de talent, mais voilà qu’une grave blessure va l’éloigner des terrains pour une longue période. Karoui a cru faire le plus difficile. En concurrence avec les meilleurs attaquants du championnat, du moins sur le papier (Selliti, Missaoui, Traoré… excusez du peu!), il a pu, grâce à sa volonté mais surtout son talent, arracher une place de titulaire laissant ses trois coéquipiers lutter pour le poste de second attaquant. Il a été convoqué avec les Olympiques et on lui prédit déjà un futur parcours avec la sélection seniors. Tout souriait à Anis jusqu’au maudit match contre le S.T il y a deux semaines. Dès la seconde minute, alors qu’il essayait de toucher sa première balle, il se heurta à Saïd Saïbi et le choc fut plus grave que ça ne donnait l’air. Le lendemain, le diagnostic était implacable: une rupture au niveau des ligaments croisés et un long repos de six mois environ. Ce fut un véritable cauchemar pour le jeune attaquant clubiste: “Avant même l’arrivée du médecin sur la pelouse pour me soigner, je m’étais évanoui, et lorsque j’ai repris connaissance, je me suis trouvé sur une civière. J’ai tout de suite compris qu’il s’agit de quelque chose de grave même si le staff médical ne l’a pas affirmé sur le champ”. Pour le moment, Anis se déplace à l’aide de béquilles et s’apprête à être opéré ces prochains jours. Heureusement pour lui, il a le moral en hausse. “Il est vrai que j’ai ressenti une grande tristesse lorsque j’ai été informé par le médecin sur la gravité de ma blessure, mais je n’ai pas tardé à retrouver mes esprits. Il s’agit d’un accident comme tout joueur peut en avoir. C’est mon sort et je dois l’accepter car on n’y peut rien. L’essentiel, c’est de savoir y faire face et repartir de nouveau. Je suis encore jeune et j’aurai le temps pour faire une belle carrière et réaliser des objectifs”. Que pense-t-il du choc avec Saïbi? “Il s’agit d’un choc involontaire car nous visions tous les deux la balle. Saïbi a fait preuve de fair-play au moment de ma chute en s’excusant et il m’a appelé plus tard pour savoir ce qu’il en était. Je ne lui en veux pas car il ne voulait pas me faire du mal et il s’agit simplement d’un coup de sort”. * Les paroles de Maâloul Comment Anis Karoui perçoit-il son avenir? “C’est une dure épreuve que d’assister aux matches de mon équipe en spectateur, mais je suis déterminé à revenir encore plus fort. D’ailleurs, Nabil Maâloul m’en a parlé et m’a beaucoup encouragé. Ses propos m’ont fait beaucoup de bien et m’incitent à affronter la situation actuelle avec courage et détermination. J’ai déjà travaillé dur pour arracher une place de titulaire et je ferai autant afin de retrouver les terrains au plus vite et avec la même rage de bien faire”. Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com