Bush juge possible un Etat palestinien d’ici 2009 !





L’émergence d’un Etat palestinien est possible d’ici 2009 et les chances de paix au Proche-Orient dépendent tout à la fois des Palestiniens et des Israéliens, a affirmé hier le président américain George W. Bush. Le Quotidien - Agences La date de 2005 avait été jusqu’ici évoquée pour la création d’un Etat palestinien mais le Président Bush avait estimé au printemps que cette échéance était rapprochée pour être satisfaite. “Je pense que nous avons une grande chance d’établir un Etat palestinien”, a déclaré le président américain lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche avec le Premier ministre britannique Tony Blair. “Je voudrais voir cela fait en quatre ans. Je pense que c’est possible”, a dit George W. Bush. “Il est justifié de dire que nous avons de grandes chances d’établir un Etat palestinien et j’ai l’intention d’utiliser les quatre prochaines années pour dépenser l’énergie des Etats-Unis pour créer un tel Etat”, a souligné Bush, réélu la semaine dernière pour un second mandat de quatre ans qui s’achèvera en janvier 2009. Après la mort de Yasser Arafat, enterré hier , le président américains a également souligné que les mois à venir offrent de nouvelles chances pour faire des progrès vers la paix au Proche-Orient. “Je pense que la responsabilité pour arriver à la paix va dépendre du désir des Palestiniens de bâtir une démocratie et de la volonté d’Israël de les y aider”, a déclaré Bush. “Les mois à venir offrent de nouvelles chances pour faire des progrès vers une paix durable. Bientôt, les Palestiniens vont choisir un nouveau président. C'est le premier pas vers la création d’institutions politiques démocratiques durables. Avec ces élections, les Palestiniens vont élire des dirigeants locaux et nationaux, nous souhaitons le succès de ces élections et nous sommes prêts à aider”, a affirmé Bush. Le président américain s’est aussi déclaré assez réservé sur le principe d’une nouvelle conférence internationale sur le Proche-Orient. “Je suis toujours en faveur de conférences, à condition qu’elles produisent un résultat”, a-t-il souligné, en précisant que cette question avait été évoquée lors de ses entretiens avec Tony Blair à la Maison-Blanche. Pour sa part, le Premier ministre britannique Tony Blair a déclaré à Washington que la paix entre les Israéliens et les Palestiniens ne sera possible qu’avec deux “Etats démocratiques” . “C’est seulement si les deux Etats que nous souhaitons voir vivre côte à côte sont vraiment démocratiques, où l’Etat de droit et les droits de l’Homme sont respectés dans chacun d’entre-eux, qu’une paix juste pourra être assurée”, a dit Blair. “Nous devons aider à la tenue d’élections palestiniennes”, a ajouté le Premier ministre britannique. “Si nous voulons un Etat palestinien viable, nous devons nous assurer qu’une infrastructure politique, économique et sécuritaire soit mise en place et aidée”, a-t-il ajouté.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com