Jeux Paralympiques : La leçon particulière





Peu connus du grand public, les handicapés sont en train de faire un tabac. L’impact des performances de nos athlètes participants aux Jeux Paralympiques sont sur toutes les bouches, non seulement tunisiennes, mais arabes et internationales. Pour preuve, les commentaires élogieux, notamment arabes, qui ne cessent de commenter les hauts faits de nos athlètes à ces joutes, les citant comme des exemples à méditer et à suivre pour tous les pays des nations arabes et africaines. Un éloge amplement mérité au vu des résultats satisfaisants obtenus jusque-là. Ces réalisations nous ont réconciliés avec le véritable sport et l’esprit d’abnégation, de courage, de sacrifices…qui caractérisent l’essence-même du sport. Après seulement une semaine de compétition, nos 24 athlètes sélectionnés aux Jeux Paralympiques ont déjà remporté 16 médailles (7 or, 7 argent et 2 bronze), battant le record des précédents Jeux de Sydney avec 11 médailles (6 or, 4 argent et 1 bronze). Et dire que nos participants sont, pour la majorité, des jeunes qui participent pour la première fois à une compétition d’une telle envergure. En effet, mis à part Tahar Lachheb et l’exceptionnel Maher Bouallègue, le reste des athlètes sont très jeunes, manquent énormément d’expérience et possèdent une grande marge de progression. La grande performance de ces athlètes qui n’a laissé personne indifférent, doit inciter nos responsables à accorder un intérêt plus accru aux handisports qui ont grandement contribué à rehausser le prestige de notre pays dans le monde, après l’échec cuisant des Jeux Olympiques. Un intérêt qui doit tenir compte des énormes potentialités de ces athlètes qui ont réussi à se hisser parmi les meilleures nations mondiales, bien que leur participation se limite seulement à l’athlétisme. Avec une prospection plus poussée et l’intégration d’autres spécialités, les handisports peuvent valoir à notre sport d’immenses satisfactions. Nul doute que les résultats suivront car ces athlètes ont été toujours au rendez-vous depuis qu’ils ont commencé à prendre part à des compétitions internationales. Une leçon à retenir par tous ceux qui veulent faire du sport tunisien un vecteur de grande performance, d’essor et de prospérité. Moncef Seddik _______________ * Médaille d’or au 4x400m Pour la journée d’hier, les Tunisiens ont poursuivi leur marche triomphale grâce notamment au relais 4x400 mètres où l’équipe de Tunisie a remporté l’or et battu le record du monde en 3’38”92, grâce au quatuor Abbès Saïdi - Mohamed Charmi - Farès Hamdi et Farhat Chida. Quant à Bouallègue, il s’est contenté de l’argent en se classant 2ème du 800 m.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com