Basket/ Nationale A (1ère Phase – 3ème J.) : Imprimer une meilleure cadence





A partir de cette semaine et jusqu’au mois de Ramadan, la compétition nationale vivra au rythme de deux rondes hebdomadairement. La troisième journée, qui se déroulera ce soir, est dominée par un certain S.N - C.A et un derby banlieusard, E.S.R - E.O.G.K, déjà porteur d’enjeu. Quelle sera la réaction du champion en titre à Nabeul, après sa déconvenue de samedi dernier face à l’U.S.M? C’est assurément l’un des centres d’intérêt de cette rencontre, même si le faux pas clubiste en question est à relativiser. Une petite préoccupation quand même pour Monâem Aoun, à savoir la blessure de Haythem Essayed contractée en fin de partie contre l’U.S.M. L’ailier clubiste est dès lors indisponible pour le match d’aujourd’hui. Quant au S.N, il devrait enregistrer le retour effectif de son pivot, Mejdi Maâlaoui, ce qui augure d’une prestation de rang du cinq nabeulien dont la machine est déjà assez bien huilée. Cette journée aura son petit derby banlieusard, nord-sud, entre deux formations (E.S.R et E.O.G.K) nourrissant pratiquement les mêmes ambitions, c’est-à-dire une accession à l’arraché au play-off. Voilà pourquoi cette rencontre contient un enjeu de taille, dans la mesure où les résultats des confrontations directes peuvent lourdement influer sur la suite du parcours. A Bizerte, les débats entre le C.A.B et la J.S.K risquent d’être plus serrés que prévu. En effet, les Cabistes ont laissé une bonne impression à la Goulette, samedi dernier, à la faveur notamment d’une bonne tenue défensive. Et pour peu qu’ils ne commettent pas de gâchis en attaque et qu’ils ne se fassent pas déborder par les contres adverses, ils sont capables de tenir tête à des Aghlabides, encore à la recherche de leur meilleure articulation. L’autre néo-promu, le D.S.G, se déplace à Ezzahra où il essaiera de découvrir de nouvelles facettes de la haute compétition, dans sa quête d’un long et patient mûrissement. S’il y a une équipe qui inquiète sérieusement, c’est bien l’E.S.S, assez inattendue lanterne rouge jusqu’ici. Son bras-de fer face au C.S.C (qui recevra à… Grombalia) sera, à coup sûr, rude à négocier, les Cheminots, contrairement à leurs vieilles habitudes, ayant démontré d’assez bonnes prédispositions à l’entame de ce nouvel exercice. Enfin l’USM, l’exemple-type de la stabilité, sous la coupe de son entraîneur serbe en poste depuis un bon bail, ne pourra pas rater l’occasion de conforter sa place de leader face à une équipe gabésienne presqu’aux abois. Wahid Smaoui


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com