Huit nouveaux martyrs : Bain de sang en Palestine





Huit Palestiniens ont été tués par l'armée israélienne hier, dont quatre dans la Bande de Gaza où les troupes mènent une vaste opération pour empêcher les tirs de roquettes palestiniennes sur des cibles israéliennes. Le Quotidien-Agences Cinq Palestiniens ont été tués par l'armée qui s'est déployée aux abords de Beit Lahya, Jabaliya et Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, dans une nouvelle tentative de mettre fin aux tirs de roquettes artisanales sur le territoire israélien ou les colonies juives de Gaza. Un combattant du mouvement Hamas, Tawfik Ali Charafi, 22 ans, a été tué dans un accrochage avec les soldats alors que Ahmad Madi, 17 ans, et Saïd Mohammed Abou Eich, 14 ans, ont été mortellement atteints par des tirs israéliens. Dix-sept Palestiniens ont été blessés lors de cette vaste opération lancée avant-hier soir, selon des sources médicales. "L'opération vise à réduire les tirs de roquettes et de mortier sur des localités israéliennes dans et en dehors de la bande de Gaza", selon un porte-parole de l'armée. Des colonnes de blindés ont pénétré dans le secteur après la chute de quatre roquettes sur le territoire israélien. Trois des roquettes ont atteint la ville de Sdérot faisant deux morts et de nombreux blessés. Des chars ont pris position sur une colline dominant le camp de réfugiés de Jabaliya alors que des soldats ont été postés sur des toits d'immeubles. Au moins quatre maisons et un local de la sécurité palestinienne ont été détruits aux abords du camp. Après d'intenses combats à l'aube, des échanges de tirs épisodiques étaient entendus dans la matinée. Des hélicoptères de combats survolaient le secteur. Des militants armés arpentaient les ruelles du camp, à l'abri des tirs israéliens alors que des dizaines de jeunes lançaient des pierres en direction des chars, sans les atteindre. En fin de matinée, des centaines de sympathisants du Hamas ont participé, aux cris de vengeance, aux obsèques du militant tué. Dans un communiqué, un chef du Hamas a promis d'"infliger une leçon à l'ennemi" si ses chars venaient à pénétrer dans le camp. "Aucune offensive israélienne ne pourra arrêter nos roquettes", a ajouté le chef anonyme. Toujours dans la Bande de Gaza, un enfant de 13 ans a été tué par des tirs israéliens lors de heurts entre soldats et lanceurs de pierres près de la colonie juive de Netzarim, au sud de la ville Gaza, selon des sources médicale et sécuritaire. Mohammad Jaber a été abattu par des militaires qui ont ouvert le feu pour disperser des écoliers qui lançaient des pierres en leur direction à un carrefour menant à la colonie. Trois autres jeunes ont été blessés par les tirs. En Cisjordanie, deux autres Palestiniens ont été tués par l'armée. Un activiste armé, recherché et membre des Brigades des Martyrs d'Al-Aqsa, a été abattu à Nabouls. Un autre Palestinien à bord d'un taxi a été tué à Jénine où l'armée a effectué une nouvelle incursion quelques heures après s'en être retirée. L'armée s'est retirée le matin de la ville de Jénine, après une opération de 48 heures au cours de laquelle deux Palestiniens avaient été tués, 20 blessés et une centaine d'autres arrêtés.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com