Réunion du B.F. de la F.T.F. : Création d’une Commission pour les litiges clubs-entraîneurs





La réunion hebdomadaire du Bureau fédéral de la FTF tenue avant-hier n’a pas été aussi riche que d’habitude en événement. Toutefois, certains sujets, ou plutôt décisions de première importance, ont été prises, à l’instar de la création d’une Commission d’arbitrage pour trancher les litiges, souvent difficiles à résoudre, entre entraîneurs et clubs. Cette Commission est composée de 5 membres, 2 membres du B.F., MM. Farouk Gharbi et Habib Ben Aïssa, ainsi que le directeur technique national en plus d’un représentant de l’Amicale des entraîneurs et d’un représentant de club qui sera à chaque fois neutre, donc différent. En outre, les éliminatoires du 1er tour de la Coupe de Tunisie version 2004-2005 auront lieu le 17 octobre avec la participation de 84 clubs, au lieu de 88 habituellement, vu la baisse du nombre de clubs engagés à ce jour. Le déficit de 4 clubs sera comblé dès le 2ème tour. En ce qui concerne l’activité, un certain nombre de décisions a également été pris au vu de certaines situations irrégulières encore en suspens. Ainsi, certains clubs, cinq pour être précis, ont remis des chèques pour régulariser leur situation financière auprès de la FTF, et donc débloquer les licences de leurs nouvelles recrues. Sauf que, par la suite, il s’est avéré qu’il s’agissait de chèques en bois et la FTF a fixé un délai au 11 octobre pour régulariser ladite situation, faute de quoi toutes les licences concernées seront retirées de facto. A signaler que la situation financière à régulariser dans le cas présent concerne le règlement des primes de formation de joueurs transférés par les clubs fautifs vers d’autres clubs. Autre situation irrégulière de la part des clubs vis-à-vis de la FTF, la non remise par certains clubs professionnels des bilans financiers et budgets prévisionnels. Jusqu’à hier, quatre clubs étaient concernés par cette non présentation d’états financiers et sachant que le dernier délai est fixé à aujourd’hui, ces derniers encourent la série de sanctions prévues par les règlements, à partir de demain. A savoir, d’abord une amende de 1000 DT, ensuite une pénalité de retard de 500 DT par semaine. Passé le délai d’un mois, les sanctions peuvent devenir encore plus lourdes avec possibilité d’interdiction de recrutements pour la saison prochaine, retenue de toutes les sources dues à ces clubs et qui transitent par la FTF (redevances télé, Promosport...) jusqu’à la possibilité d’être rétrogradé en cas d’entêtement de ces clubs. Enfin, on nous a appris qu’une délégation de la firme Puma, sponsor de nos équipes nationales, arrivera à Tunis pour une réunion de présentation des nouveaux équipements de nos sélections, le 12 octobre prochain. C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com