Straw admet : «La coalition restera en Irak après 2005»





Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jack Straw, a reconnu hier que la situation en Irak était sérieuse affirmant que le mandat des forces de la coalition devra être renouvelé après 2005. Le Quotidien-Agences «La situation en Irak est sérieuse, mais soyons clairs : le calendrier que le gouvernement et le peuple irakien tentent de suivre est celui qu’ils ont eux-mêmes adopté (...) et qui a été approuvé par l’ensemble de la Communauté internationale», a insisté le secrétaire au Foreing Office. «Les honnêtes citoyens irakiens essaient de reconstruire leur pays mais ils en sont empêchés, non pas par les forces américaines et britanniques, mais par ces forces du mal qui, sachant qu’elles ne pourront s’imposer dans les urnes, essaient d’imposer leur volonté par les balles et les bombes», a poursuivi Jack Straw. Insistant sur le fait qu’il n’y avait pas d’«occupation» en Irak, Straw a répété que les forces américaines et britanniques étaient «seulement en Irak à la demande des autorités irakiennes». «Le mandat des forces expire à la fin 2005 ensuite il devra être renouvelé», a-t-il insisté. Le chef de la diplomatie britannique s’exprimait dans le cadre d’un débat sur l’Irak organisé pour la dernière journée du congrès annuel du labour. Lors de ce débat, une motion potentiellement embarrassante pour Tony Blair demandant de fixer une date pour le départ des troupes britanniques, devait être disputée et éventuellement soumise au vote. Concernant l’otage britannique, Straw a affirmé que la Grande-Bretagne ne paiera pas de rançon ni ne répondra favorablement à des exigences politiques pour obtenir la libération de Kenneth Bigley. «Bien sûr, c’est très difficile pour la famille Bigley», a dit Sraw à la chaîne BBC à propos du refus de négocier avec les preneurs d’otages. «Si nous ne tenons pas cette position, il y aura encore davantage d’enlèvements, et le monde sera moins sûr».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com