Tunis/ Il falsifie un certificat pour régler un chèque sans provision





A défaut d’une provision suffisante, il a présenté un certificat falsifié pour justifier le paiement d’un chèque. Du coup, il s’est trouvé mêlé à deux affaires d’une extrême gravité ... Tunis - Le Quotidien Poursuivi dans une affaire relative à l’émission d’un chèque sans provision, il n’a pas pu ramasser l’argent nécessaire pour pouvoir régler, à temps, sa situation. Croyant remédier à la situation, il a eu l’idée de présenter au huissier notaire un certificat de paiement falsifié. Bien évidemment, son manège a été découvert et le document en question a été présenté à la justice. C’est ainsi que le principal protagoniste dans cette affaire s’est trouvé inculpé de faux et usage de faux. Convoqué au poste de police puis interrogé, le suspect a avancé une thèse dans laquelle il a expliqué qu’il avait bel et bien contacté le bénéficiaire du chèque. Il lui aurait alors proposé d’échelonner le montant. Le suspect prétendit même qu’il lui a remis la moitié de la somme. En contrepartie, le bénéficiaire lui a signé un certificat contenant seulement ladite somme. Cela n’a pas résolu la situation. Dès lors, le suspect a décidé de falsifier ledit document en gonflant le montant en question. En reconnaissant les faits, le suspect a été inculpé par les enquêteurs de faux et usage de faux. Il a été mis en détention préventive en attendant d’être traduit en justice. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com