Ben Frej et Ghzel à la rescousse





Un mois après avoir contraint le Maroc chez lui au nul, la Tunisie s’apprête à effectuer le déplacement au Malawi avec comme ambition, ramener un succès nécessaire pour effacer l’échec subi à Conakry devant la Guinée. C’est dire que les camarades de Khaled Badra se trouvent aujourd’hui condamnés à réussir le match de samedi prochain au Malawi, sachant que la lutte pour la première loge du groupe 5 bat son plein et tout point perdu aura son pesant d’or lors du décompte final. Et c’est à Djerba que Roger Lemerre a décidé d’effectuer la veillée d’armes qui précède ce rendez-vous. Ainsi, les sélectionnés ont rallié l’île des rêves dimanche vers 17 heures et pouvoir compter sur un ensemble bien en jambes, compétitif, concentré et ambitieux constitue pour le technicien français et pour tous Tunisiens le vœu le plus cher à l’heure actuelle car un nouveau faux-pas dans ces éliminatoires compliquera certainement la tâche des nôtres qui ne sont autres que les champions d’Afrique en titre et qui ont pris part aux deux dernières coupes du monde. Chapitre effectif, Roger Lemerre a convoqué Saber Ben Frej pour suppléer Hatem Trabelsi qui a encore brillé par son absence. Il est vrai qu’il vient de reprendre du service avec l’Ajax Amsterdam et que l’heure n’est pas propice pour un déplacement chez nous. Autre absence annoncée, celle de Karim Hagui. Blessé samedi en championnat français sous les couleurs de Strasbroug, Hagui n’a pu donc rallier le groupe à Djerba. Il a été remplacé dans la liste par Seïf Ghzel. Enfin le trio Dos Santos, Nafti et Boussaïdi devaient rejoindre leurs camarades hier lundi. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com