C.S.H.L. – A.S.M. (0-2) : Le réalisme des Marsois





Les Marsois ont confirmé leur force de caractère hors de leur base en signant une troisième victoire, cette fois-ci aux dépens des Hammam-lifois toujours à la recherche de leur première victoire de la saison. Pourtant, les progrès enregistrés par les locaux laissaient penser qu’ils allaient livrer un match dont l’objectif est la victoire et rien que la victoire. Leur prestation en première mi-temps face aux Marsois confirme ce constat, mais les joueurs n’ont pu concrétiser leur net ascendant. D’ailleurs, les occasions les plus nettes furent l’œuvre des Hammam-lifois (24’, 45’), alors que les Marsois se contentèrent d’annihiler les assauts de leur adversaire, en procédant par des contres qui n’inquiétèrent pas, outre mesure, le gardien Hamrouni. Il faut reconnaître que malgré cette domination, les Hammam-lifois n’étaient guère tranchants en attaque où Ali Nour, à lui seul, ne pouvait changer le cours des choses. La seconde période vit un CSHL encore plus déterminé qui s’installa d’emblée dans le camp marsois. Mais à l’heure de jeu (61’) un contre anodin des visiteurs échut à Hammami, qui du plat du pied, battit un hésitant Hamrouni. Les Hammam-lifois n’avaient pas encore repris leur esprit qu’un contre anodin de Khemila permit à l’ASM de porter le score à 2-0 (63’) suite à une anticipation grossière du gardien Hamrouni. Le reste de la partie vit un CSHL complètement porté vers l’attaque, sans grande conviction, car le match était déjà joué. Ce furent les Marsois qui étaient, à maintes reprises, proches d’alourdir la note grâce aux espaces laissés par les Hammam-lifois, qui ne méritaient pas un tel sort au vu du volume de jeu présenté durant toute la partie. Mais le réalisme des Marsois et certains choix fort contestés de Khaled Hosni précipitèrent cette deuxième défaite en trois rencontres à Hammam-lif. Après cinq journées sans succès, le doute s’installe bel et bien au sein de l’équipe et on ne voit vraiment pas comment les Hammam-lifois peuvent se sortir de ce bourbier, à moins d’un sursaut d’orgueil salutaire et un changement tant au niveau des choix tactiques, que celui des joueurs. * Formations: - CSHL : Hamrouni, Chérif, Ezzine, Bouthouri, Chihi, Ben Abdelkader, Ben Chouikha, Naouas, Melliti (Mejri), Evans (Jedidi), Ali Nour. - ASM : Khalloufi, Ghazouani, Rouatbi, Ben Chrouda, Gaddèche, Hammami, Khmila (Gaye), Bouguerra, Hammali, Chettaoui, Rhifi. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com