O.B. U.S.M. (1- 1) : Equitable





Les Cigognes, à la recherche de leur première victoire, ont raté le coche face à une U.S.M. qui a réussi encore une fois à combler son retard. Moldovan a aligné une formation à tempérament offensif avec l'idée de presser l’adversaire et le contraindre à commettre l’erreur. Opérant en 4-4-2, les locaux ont attaqué d'emblée alors que l’adversaire, plus prudent et évoluant en 3-5-2 et même en 5-4-1 en phase défensive. Durant toute une mi-temps, les Béjaois ont dominé et créé de belles opportunités pour ouvrir le score, mais ni Ouerhani (10’), ni Omrani ou Yakli (37’) n’ont pu trouver la faille face à Anilton, le gardien cap-verdien des Monastiriens. La domination béjaoise, assez stérile malgré la volonté des attaquants locaux, n'a pas ébranlé pour autant des visiteurs qui restaient menaçants à l’image de Adriano, leur fer de lance. * L’effet Gomes A la reprise, on a dû assister au même scénario, mais les débâts ont été plus engagés des deux côtés et les intentions offensives étaient plus évidentes. Côté béjaois, la rentrée de Nehdi et surtout du cap-verdien Gomes a donné plus de mordant à la ligne d’attaque et le flanc droit, plus actif, a finalement permis aux locaux d’ouvrir le score par Ghazi suite à un centre du même Gomes (68’). Croyant avoir fait le plus dur, les Cigognes ont laissé plus de manœuvre à l’U.S.M. qui a réussi à égaliser par l’inévitable Adriano (83’). Les Béjaois ont ainsi raté une nouvelle occasion pour se rattraper. * Formations - O.B. : A. Nefzi, Mekni, Ouerhani, Lassoued, Ajmi, Amdouni, Arfaoui (Nehdi), N. Nefzi (Gomes), Yakli (Mhamedi), Ghazi, Omrani. - U.S.M. : Anilton, Maâtoug (Ben Younès), Haj Youssef (Ben Yahia), Alaya, Bouzaïène, Achour, Fernando, Zaâlani, Merieh, Dammoussi (Lansari), Adriano. K.G. _______________ * Leurs Impressions - Lotfi Rhim : «Nous avons opté pour la prudence et les contres. L’adversaire a été meilleur en première mi-temps, mais on aurait pu gagner en fin de match. Je suis tout de même satisfait du résultat final». - Alexander Moldvan : «Mon équipe a dominé le match, mais c’est la précipitation en attaque qui nous a joué un mauvais tour. Avec le temps, l’ensemble sera mieux rodé et fera de meilleurs résultats».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com