Mrad Mahjoub (E.S.T.) : «On a manqué de lucidité»





Dans le camp étoilé, les impressions qui se dégageaient après le match contre l’E.S.T. se confondaient. Un résultat nul à El Menzah n’a jamais été une mauvaise affaire, mais vu les tournures de la rencontre, les Sahéliens avaient une belle opportunité pour gagner. D’ailleurs, les hauts dirigeants du club n’étaient pas très contents. Pour eux, la victoire était nécessaire et même à la portée lorsque leur équipe a évolué toute une mi-temps en supériorité numérique. «L’adversaire était prenable et l’Etoile avait les moyens de l’emporter. Seulement voilà, notre équipe n’a pas su gagner son match» devait nous déclarer l'un des vice-président de l’E.S.S. Il est vrai que Mrad Mahjoub n’a pas osé attaquer d'une manière plus franche à la reprise et a évité de prendre des risques, comme s’il tenait au match nul. * Le blocage de Melliti Après le match, on n’a pas manqué d’aller demander à Mahjoub d’expliquer les raisons qui l’ont empêché d’aligner un autre attaquant. Sa réponse était logique même si, au niveau sportif, elle n’est pas très convaincante : «J’ai sur le banc de bons remplaçants, mais ils étaient jeunes et inexpérimentés. Lorsque j’ai intégré Melliti, il m’a totalement surpris. Pourtant, c’est un très bon joueur à la technique raffinée. L’enjeu et la présence d’un public très nombreux l’ont peut-être paralysé et il n’était même pas arrivé à se situer sur le terrain, ce qui m’a obligé de le remplacer à son tour. J’ai pensé à faire entrer Jebnoun ou Chikhaoui, deux bons attaquants, mais franchement, j’ai eu peur pour eux. J’ai craint qu’une fois sur le terrain, dans un tel choc, ils perdraient à leur tout leur lucidité. C’est pourquoi j’ai pensé à Mhadhebi et Bokri qui ont donné plus de vitesse à la manœuvre offensive, mais l’efficacité a fait défaut devant les buts». Mahjoub a-t-il opté pour la meilleure tactique contre l’E.S.T. ? «L’Espérance livre souvent ses meilleurs matches contre l’Etoile. Il fallait bloquer l’adversaire et tenter de le surprendre tout en pensant à ne pas encaisser de but et surtout à empêcher les sang et or de prendre l’avantage. J’estime que les joueurs ont réussi à le faire même si les circonstances du match permettaient aussi de faire mieux. Logiquement, un résultat de parité contre l’E.S.T. à Tunis est bon à prendre. Il nous permet de garder le leadership et d’aborder la suite de la compétition en toute sérénité». Comment Mahjoub a-t-il trouvé l’Espérance ? «L’E.S.T. a fourni un bon match et la maturité de ses joueurs lui a permis de bien s’en sortir malgré l’expulsion de Guizani. A mon avis, les sang et or ont livré leur meilleur match depuis le début de la saison». Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com