Malawi – Tunisie (J-2) : Cran et détermination





C’est ce matin que notre Equipe nationale quitte Tunis à destination du Malawi via Khartoum avec dans ses bagages beaucoup de détermination car seule une victoire fera son bonheur. En effet, lors de la veillée d’armes effectuée à Djerba, toutes les parties prenantes de la Sélection tunisienne n’ont épargné aucun effort pour assurer la meilleure préparation possible à l’équipe même si l’entraîneur national n’a pu disposer de tous ses joueurs dès le premier jour du stage. Roger Lemerre a dû attendre le lundi pour récupérer Dos Santos et Nafti et pour compter sur le suppléant de Trabelsi, Seïf Ghzal. Quant à Boussaïdi, il ne devait arriver qu’hier dans la matinée. Comme quoi, ces arrivés tardives n’étaient pas pour faciliter la tâche du technicien français ; mais celui-ci, habitué à ce genre de contre-temps, a compté surtout sur la concentration totale des joueurs pour gagner du temps et partir aujourd’hui à destination du Malawi avec toutes les chances de réussite. A titre de rappel, voici la liste des joueurs qui ont pris ce matin le chemin de l’aéroport Jerba - Zarzis : Boumnijel, Fadhel, Kasraoui, Ben Fraj, Jaïdi, Badra, Saïdi, Ghzal, Yahia, Boussaïdi, Bouazizi, Chedly, Ghodhbane, Mnari, Nafti, Traoui, Jaziri, Mhadhebi, Jedidi, Dos Santos et Zitouni. * Saïdi O.K. Il était question dans un premier temps du possible forfait de Karim Saïdi suite à une blessure contractée avec son club hollandais Feyenoord, mais heureusement que l’ex-clubiste a débarqué à Djerba en pleine possession de ses moyens physiques. A l’entraînement, il a même donné l’impression d’être en très bonne forme. Tant mieux pour le compartiment défensif qui enregistre cette fois-ci l’absence de Hagui, Trabelsi, Clayton et Ayari. * Visionnage du Malawi Afin d’assurer toutes les conditions de réussite à ce match, Roger Lemerre a réservé la séance du mardi matin au visionnage du Malawi. Ainsi, tous les joueurs ont pu voir de près les qualités et les défauts de leurs vis-à-vis de ce samedi. Après quoi, ils ont été conviés à des entraînements axés sur le volet tactique. Vu les absences indiquées ci-dessus, Roger Lemerre sera amené à chambarder le compartiment défensif. Et si le problème ne se pose pas dans l’axe central dans la mesure où Badra et Jaïdi sont partants certains, le doute concerne les deux flancs droit et gauche. Jusqu’à hier, Ben Fraj et Yahia tiennent la corde à moins que l’arrivée de Boussaïdi ne pousse le Français à revoir ses plans. En tout cas, Lemerre a toujours entretenu le flou à propos du onze rentrant et ce jusqu’au dernier moment. Et il en sera de même cette fois-ci. Il faudra aussi s’attendre à des surprises à l’entre-jeu ou en attaque. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com