A voleur pressé, arrestation instantanée !





C’est fou ce que les malfaiteurs peuvent inventer comme truc pour arriver à leurs fins ! C’est en tout cas le moins qu’on puisse dire en parcourant la présente affaire ! Tunis-Le Quotidien Comme à l’accoutumée, la rue grouillait de monde l’autre jour du côté de Bab El Assel. La plupart des gens pressaient le pas afin de vaquer à leurs affaires quotidiennes. Il y avait donc du monde aux environs de la station du métro d’autant qu’on était au beau milieu de la matinée. A l’arrivée de la rame en provenance de la cité Intilaka, plusieurs passagers ont également débarqué venant «renforcer» les passants de fortune. Parmi eux, une jeune femme s’est subitement arrêtée juste à la sortie de la station avant d’esquisser un léger mouvement de recul. En face d’elle un quadragénaire marchait d’un pas sûr tout en vociférant et l’insultant à tue-tête. Puis, sans crier gare, il a entrepris de la gifler à la volée tout en continuant de l’insulter, la traitant de tous les noms ! Parallèlement, il la menaçait de la priver désormais de tout ce dont elle jouissait ! Et joignant le geste à la parole, il l’a soulagée en un tour de main habile d’une chaînette, d’un portable, qu’elle tenait curieusement à la main, avant d’en finir avec le sac à main qu’il lui a arraché ! Pendant ce temps la malheureuse n’a pourtant pas arrêté de supplier les témoins de la sauver. En vain d’ailleurs, personne n’a en effet bronché, encore moins s’interposer ou tenter quoi que ce soit. Certains ont même continué leur chemin comme si de rien n’était. Ce n’est qu’après le départ précipité du bonhomme que quelques femmes ont essayé de consoler la pauvre dame. Quelques-unes sont même allées jusqu’à lui assurer que ça arrive souvent entre «mari et femme» ! C’est là qu’elles ont été surprises d’apprendre qu’il ne s’agissait nullement de l’époux, mais tout bonnement d’un vulgaire voleur à l’arraché qui a profité de leur naïveté, peut-être aussi de leur indifférence afin de réussir son coup à la barbe et au nez de tout le monde ! L’affaire n’allait toutefois pas s’arrêter là, puisque le type a poussé le cynisme jusqu’à tenter d’écouler son butin sur-le-champ ralliant ainsi un souk réputé pour gagner du temps et agir avant que la victime ne puisse déposer plainte. Il a compté néanmoins sans la pugnacité des auxiliaires de la justice toujours à l’affût de cette espèce de détrousseur. Il a été ainsi arrêté au moment où il a entamé les surenchères pour se débarrasser des objets qu’il a dérobés à la jeune femme. En allant porter plainte, cette dernière a été agréablement surprise de retrouver son agresseur subissant déjà un interrogatoire serré pour finir par avouer son forfait. Pouvait-il d’ailleurs en faire autrement... Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com