Le ministre de l’intérieur : Tout est fin prêt pour des élections pluralistes et transparentes





• 48.782 dinars pour financer la campagne de chaque candidat à la présidentielle. Le ministre de l’intérieur et du développement local a donné hier une conférence de presse au siège de son département, en présence des représentants de la presse locale et étrangère au cours de laquelle il a passé en revue les préparatifs de la prochaine étape électorale. Tunis-Le Quotidien M. Hédi Mhenni a indiqué que tout est fin prêt pour les prochaines élections législatives et présidentielle, les premières dans la «République de demain» et qui se dérouleront dans la transparence et dans le respect de la loi. Le ministre a passé en revue les nouvelles mesures prises pour garantir le bon déroulement de ces élections et qui concernent notamment la réduction du nombre de bureaux de vote, la distribution des cartes d’électeurs à tous les intéressés dont quelques-uns ont été envoyés par voie postale avec accusé de réception. Le ministère a également pris les mesures pour garantir un vote en toute transparence en exigeant de chaque électeur d’entrer dans l’isoloir avec tous les bulletins de vote et d’interdire aux membres du bureau de vote d’arborer des signes indiquant leurs tendances politiques. En attendant l’échéance du 24 octobre, le ministre a rappelé que le conseil constitutionnel a validé la candidature du Président Zine ElAbidine Ben Ali, et de M.M. Mohamed Bouchiha, Mounir Béji et Mohamed Ali Halouani. Le nombre des électeurs inscrits à ce jour s’élève à 4.620.371. Ils vont choisir entre 168 listes réparties comme suit: -RCD : 26 listes -MDS : 26 listes -PDP : 16 listes -PSL : 23 listes -UDU : 23 listes -M.Ettajdid : 21 listes -Indépendants : 07 listes. Le ministre a indiqué que 24 listes n’ont pas reçu de récépissé en raison de la non conformité des dossiers avec la loi en vigueur. Il a affirmé à titre d’exemple que certains candidats avaient des antécédents judiciaires alors que d’autres n’avaient pas l’âge requis. Le ministre a indiqué que les partis politiques avaient le temps nécessaire pour vérifier la conformité de leurs candidats avec la loi en vigueur. Répondant aux questions de journalistes, le ministre a affirmé que chaque candidat à la présidentielle recevra une somme de 48.782 dinars pour financer sa campagne électorale tandis que chaque liste recevra 5.283 dinars. Il a affirmé par ailleurs que la réduction du nombre de bureaux de vote intervient à la demande des partis de l’opposition pour mieux contrôler le bon déroulement des élections. M. Mhenni a émis le vœu de voir les élections se dérouler dans les meilleures conditions, appelant les partis politiques et tous les Tunisiens à faire preuve de civisme et de responsabilité. Lotfi TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com