Handball/ Championnat d’Afrique Juniors (H et D) : Le titre pour les uns, le Mondial pour les autres





C’est aujourd’hui que sera donné le coup d’envoi des championnats d’Afrique des Juniors (filles et garçons) qui auront lieu en Côte d’Ivoire. La délégation tunisienne espère encore une fois réaliser les meilleurs résultats. Ce sont surtout les garçons qui partent en conquérants. Ils sont les détenteurs du titre africain et ils demeurent capables de garder leur bien malgré la rude concurrence des Egyptiens et des Algériens en premier lieu. Malheureusement, les juniors n’ont pu bénéficier d’une bonne préparation puisque l’équipe s’est souvent contentée de quelques stages à Tunis. Même le stage prévu à Belgrade a été annulé pour des raisons… financières, dit-on, alors que les responsables de la FTHB ne cessent de louer leur gestion saine qui a pu assurer un excédent dans le budget. Or, on ne peut qu’en douter quand on se trouve incapable de fournir douze mille dinars à une sélection qui se prépare à défendre son titre africain ! Chedli El Gaïed, arrivé depuis quelques mois, a essayé de faire bon cœur contre mauvaise fortune et il a pu tout de même bâtir une équipe compétitive qu’on a trouvée séduisante face à la Sélection A. Pour le moment, le programme des matches n’est pas encore connu et comme c’est de coutume, on attendra à Abidjan jusqu’au dernier moment avant d’effectuer le tirage au sort en fonction du nombre des participants. En tout cas, tout se jouera à partir des demi-finales et le Sept tunisien profitera certainement du premier tour pour huiler les automatismes. Pour les Dames, la tâche s’annonce plus ardue. Mohamed Ali Chemsaoui, l’entraîneur national, a eu assez de temps pour préparer son équipe, mais on croit franchement que les Tunisiennes n’ont pas eu l’occasion de participer à des tournois internationaux de haut niveau. Composée en majorité de joueuses de l’ASF Sahel, la sélection tunisienne visera en premier lieu la qualification au Mondial 205 qui sera organisé en République Tchèque. Il faudrait aborder la compétition en force pour ne pas connaître de mauvaises surprises pour la suite. Nous pensons notamment à la dernière édition de ce championnat d’Afrique au cours de laquelle le Sept tunisien a été décevant. Il va falloir faire beaucoup mieux cette fois-ci. K.Z. ______________ * Chedli El Gaïed (Entr. Juniors Garçons): «Nous visons le titre» • On sait que vous n’avez pas disposé de beaucoup de temps pour préparer l’équipe. Estimez-vous qu’elle est prête pour ce championnat d’Afrique? - J’aurais bien voulu disposer d’une période plus longue pour faire un meilleur travail, mais ceci ne doit pas nous empêcher d’espérer. Nous avons fait tout ce qui était possible, selon les moyens mis à notre disposition et même si notre préparation aurait pu se dérouler d’une meilleure façon, j’estime que mon équipe demeure capable de laisser les meilleures impressions. • L’équipe n’a pu effectuer le stage prévu à Belgrade. Ce contre-temps a-t-il perturbé votre plan de travail? - J’ai programmé un important plan de travail en Serbie, mais parfois on doit composer avec les imprévus. Le stage a été annulé pour des raisons qui reviennent à la Fédération et on a pu tout de même nous rattraper en jouant à maintes reprises contre la Sélection A qui prépare le Mondial 2005. Ces matches ont été pleins et très utiles pour l’effectif à ma disposition qui a tenu à réussir ses sorties. La motivation était grande et on a pu en tirer le meilleur profit. • Comment s’annonce ce championnat et la Tunisie est-elle capable de garder son titre? - Comme c’est toujours le cas, l’Algérie et l’Egypte seront nos principaux concurrents pour le titre. La compétition s’annonce difficile et indécise, mais nous sommes à Abdjan pour défendre notre titre et le garder. C’est là notre principal objectif. La nouvelle génération montante du handball tunisien mérite une telle consécration. Propos recueillis par Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com