Palmarès des JCC : Les anges de Casablanca volent très haut





Le rideau est tombé hier soir sur la 20ème session des Journées cinématographiques de Carthage (2004). La cérémonie de la clôture des J.C.C. s’est déroulée au Théâtre de la ville de Tunis devant un grand nombre de cinéphiles et en présence du ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Loisirs ainsi qu’une pléiade d’officiels, hommes de lettres, d’art et de culture, et de journalistes venus des quatre coins du monde. Ainsi des hommages ont été rendus à plusieurs fabricants de cinéma. Pour cette année, la moisson de films d’auteur semble avoir difficilement tranché vu la grande qualité du thème et de l’image. Nos félicitations. Z.A. _______________ Long-métrage * Tanit d’or : A Casablanca, les anges ne volent pas Mohamed Asli (Maroc) * Tanit d’argent : Lettre d’amour zoulou Ramadan Suleman (Afrique du Sud) * Tanit de Bronze : Visions chimériques Waha Erraheb (Syrie)- * Prix spécial du jury : Dans les champs de bataille Daniel Arbid (Liban) * Prix de la première œuvre : Un héros Zézé Gamboa (Angola) * Prix du meilleur comédien Sami Kaftan (Zaman, L’homme des roseaux, Irak) Prix de la meilleure comédienne : Rokhaya Niang (Madame Brouette, Sénégal) * Prix du second rôle masculin : Fathi Haddaoui (La porte du ciel, Tunisie) * Prix du second rôle féminin : Julia Kassar (La ceinture de feu, Liban) * Prix du meilleur scénario : Hani Fawzi (J’aime le cinéma, Egypte) * Prix de la meilleure photographie : Tarek El-Telemsany (J’aime le cinéma, Egypte) Mention spéciale du jury : - La porte du ciel, Mokhtar Ladjimi, Tunisie - La Chambre noire, Hassan Benjelloun, Maroc - Au neuvième mois, Ali Nassar, Palestine Court-métrage * Tanit d’or : Visa, Ibrahim Létaïef, Tunisie * Tanit d’argent : Mardi 29 février, Gihane El Assar, Egypte * Tanit de bronze : Le sifflet, As Thiam, Sénégal * Mention spéciale du jury : La danse éternelle, Hiam Abbas, Palestine. Palmarès officiel de la section Compétition Vidéo de la 20ème cession JCC 2004 * Prix de la meilleure œuvre de long-métrage : Tanger, le rêve des brûleurs de Leïla Kilani/Maroc * Prix de la meilleure œuvre de court-métrage : Berlin-Beirouth de Myrna Maâkaron/Liban * Prix spécial du jury décerné au long-métrage : Ford Transit de Hani Abu Ass’ad/Palestine * Prix spécial du jury décerné au court-métrage : Les feux de Pierre Salloum/Liban * Mentions spéciales/long-métrage: Aliénations de Malek Ben Smaïl/Algérie La Dame du Palais de Samir Habchi/Liban Soraïda, une femme de Palestine de Tahani Rached/Egypte Traces, empreintes de femmes de Katy Lena N’diaye/Burkina-Faso * Mentions spéciales court-métrage : Poupées de sucre de Nabeul de Anis Lassoued/Tunisie Le jugement de Majdi Lahdhiri/Tunisie Jawhara de Hani Al Shaïbani/Emirats Arabes Unis La visiteuse du soir de Ghassan Abdallah/Syrie


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com