E.Z.S. – E.O.G.K. (87-88) (A.P): Une jeunesse prometteuse





Après sa retentissante victoire à l’extérieur face au C.A, l’E.O.G.K persiste et signe en ramenant un résultat probant d’Ezzahra, un autre antre où il est malaisé de s’imposer. De bon augure pour cette jeune équipe goulettoise à l’éclosion de laquelle pareils hauts faits contribuent. Le match en lui-même a tenu une grande partie de ses promesses. Il connut de belles séquences rehaussées par des duels palpitants entre Rezgui-Njah, Lahmar-Rajhi, Nefzi-Mounastiri, Ben Oudhifa-Yahiaoui… Les locaux, comme à l’accoutumée, ont débuté en trombe pour mener (8-0), (13-3) et (24-12). mais, petit à petit, les Goulettois se sont mieux organisés, notamment en défense et ont entrepris inexorablement leur remontée pour prendre un premier avantage au début du troisième quart-temps (67-68) et un deuxième assez substantiel à 2’ de la fin du match (73-78). Les Zahrois effectuent alors un forcing pour mettre les pendules à l’heure (79-79). Il restait une vingtaine de secondes à jouer et la balle était en possession des Goulettois. Walid Tayeb prit alors sur lui de sceller le sort du match en effectuant une incursion individuelle. Et au moment de conclure, une faute évidente fut commise sur lui et une autre encore plus frappante sur Ben Oudhifa,dans les airs, sous l’œil passif du duo arbitral, auteur de beaucoup d’erreurs d’appréciation au cours du match, comme les cinquièmes fautes de Lahmar et Nefzi et quelques remises en jeu en faveur d’E.Z.S sifflées dans l’autre sens en guise de compensation. Toujours les mêmes maux, dénoncés… toujours par les mêmes mots. A part la relative fausse note de l’arbitrage, sur le parquet, il y avait heureusement une belle jeunesse des deux côtés, pimpante et surtout prometteuse. Abdessattar Elloumi (Entr. E.O.G.K) “Nous savions qu’E.Z.S débute en trombe mais a des difficultés pour terminer sur le même rythme. Nous avons donc misé sur l’aspect physique pour parachever le match en force. Sur le plan stratégique, nous avons opté pour une défenses agressive sur Njah et Rajhi, avec aide et trapping lors des écrans. le rendement défensif s’est amélioré au fil du match. En attaque, il y eut au début beaucoup de précipitation et une grande prise d’initiatives personnelles (4 sur 20 au cours de la première mi-temps). Mais vers la fin, la rigueur et l’application furent au rendez-vous, notamment au cours des prolongations marquées par notre retour au score après un passif de 5 points (84-79), ce qui prouve que le caractère des jeunes est en train de se forger petit à petit”. W.S. _________________ Fiche Technique — Salle: Ezzahra — Public: 1000 environ — Evolution du score: (26-21), (42-34), (66-60), (79-79), (87-88 A.P) — Les pointeurs • E.Z.S: Rajhi (25), Njah (24), Monastiri (15), Yahiaoui (8), Ghiss (6), Fezzani (4), Jendoubi (3), Miladi (2). • E.O.G.K: Mokrani (28), Lahmar (22), Rezgui (17), Ben Oudhifa (10), Mouhli (6), nefzi (5) — Tirs à 3 points • E.Z.S: Njah (4) • E.O.G.K: Lahmar (3), Mokrani (3), Rzig (2), Nefzi (1).


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com