A chaud / Bosse de discorde





Ouf, pour une fois George W. Bush a défrayé la chronique lors d’un débat télévisé. Le président américain qui, durant le débat, ne s’est distingué ni par son franc-parler ni par son génie d’orateur ni même par la couleur de sa cravate a quand même réussi à faire la une des canards grâce à une vilaine bosse dans le dos. Il faut dire que la bosse n’était pas si visible que ça. Mais les propos de Bush faisaient en sorte que cette protubérance était tout ce qu’il y avait d’intéressant dans ce débat. Le problème, c’est que la bosse cachait peut être un micro et le micro cachait une réelle calamité. Parce que, dans ce cas, les brillantissimes interventions du président seraient de surcroît soufflées. Ainsi, depuis le déclenchement du scandale, l’entourage de Bush n’a cessé de démentir les faits, jurant que les perles rares prononcées par le candidat républicain étaient le pur produit de sa matière grise. Et les canards n’ont pas tardé de répliquer : “Quelle matière grise?” Fatma BEN DHAOU OUNAIS


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com