Basket/ Nationale A (1ère Phase – 7ème J.) : A l’heure des comptes





La dernière journée avant l’avènement béni du mois saint de Ramadan offre aux puristes d’alléchantes affiches telles que CA-ESR, EOGK-SN et USM-EZS. Avec des enjeux sous-jacents de plus en plus conséquents. En effet, on peut certifier que chaque point de gagné ou de perdu pèsera, désormais, de tout son poids lors du décompte final, du moins à la fin de la première phase, chaque club selon ses ambitions. Pour le champion, une nouvelle épreuve de feu l’attend face à l’équipe la plus impressionnante de ce début d’exercice, l’ESR, en l’occurrence. C’est un véritable test de crédibilité pour les deux équipes; le CA, pour prouver qu’il est réellement revenu à son meilleur niveau et l’ESR pour mettre tout le monde d’accord sur son nouveau statut, celui de compétiteur de premier rang, comme l’attestent ses résultats jusqu’ici. A la Goulette, l’on va au-devant d’un spectacle des plus attrayants entre deux équipes qui ont toujours privilégié le beau jeu, pas toujours au détriment de l’efficacité. A la faveur du probant parcours réalisé, les Goulettois sont obligés de revoir leurs aspirations à la hausse. Formant un groupe solidaire et harmonieux, les jeunes bien encadrés par Tayeb et Nefzi ainsi que Lahmar et Rezgui malgré le jeune âge de ces deux derniers, sont en train de mûrir progressivement, assimilant de mieux en mieux les «contraintes» tactiques imposées par leur coach qui est parvenu à trouver un compromis entre les qualités naturelles des Mokrani, Chargui et Mouhli et les coercitions stratégiques. En plus, il y aura un SN qui commence à trouver ses marques et qui en a donné une éclatante preuve samedi dernier contre l’USM. Par ailleurs, cette belle empoignade ne manquera pas de piment à la faveur de la réplique de Slah Ferchichi face à son club géniteur. A Monastir, les débats entre deux clubs défaits samedi dernier, seront âpres et sans merci. Les Usémistes tiennent à se réhabiliter pour ne pas perdre le contact avec la tête du classement et surtout éviter d’être érodés par un quelconque doute. Les Zahrois, de leur côté, sont encore plus tenus par une obligation de résultat, surtout après l’inquiétude série noire, trois défaites de suite, concédée pour le compte des trois dernières journées. Après avoir donné l’impression de tenir le cap, l’ESS a de nouveau chuté, à Kairouan. Ce n’est pas tant la défaite qui est mise en question, mais le rendement global de l’équipe. Les Sahéliens devraient, en tout cas, renouer avec le succès face aux Grombaliens du Dalia, en attendant de retrouver leur meilleure articulation. Une autre équipe devrait se ressaisir, à savoir le CSC, non sans avoir au préalable sué eau et sang, les Bizertins étant en hausse perceptible comme le témoigne son rendement d’ensemble face à l’ESR. Enfin, à Gabès, les Kairouanais iront remplir une simple formalité face à un ensemble gabésien fragilisé par l’indigence de son potentiel humain et le récent départ de son coach. Wahid SMAOUI _______________ * Rendez-Vous : Salle El Gorjani 18h30: CA - ESR Salle La Goulette 18h30: EOGK - SN Salle Ezzahra 18h30: CSC - CAB Salle Hammam-Sousse 18h30: ESS - DSG Salle Monastir 18h30: USM - EZS Salle Gabès 18h30: Tacapes - JSK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com