9 ans après sa destitution par son fils : L’ex-Emir du Qatar regagne Doha





Doha — AFP L’ex-Emir du Qatar, Cheikh Khalifa Ben Hamad Al-Thani, destitué en juin 1995 par son fils actuel, émir du pays, a regagné Doha hier pour la première fois en neuf ans, a annoncé l’agence officielle QNA. Selon l’agence, «Cheikh Khalifa a regagné jeudi matin Doha où il doit participer à la cérémonie d’inhumation de son épouse», Cheikha Mouza Bent Ali Ben Saoud Ben Abdel Aziz, qui n’est pas la mère de l’actuel Emir, Cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani. Selon l’agence, Cheikh Khalifa a été accueilli à l’aéroport notamment par Cheikh Hamad et par le prince héritier, Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani. Cheikh Khalifa avait été déposé en juin 1995 par son fils lors d’une révolution de palais. Depuis, le père et le fils s’étaient rencontrés à plusieurs reprises dans des capitales européennes. Les autorités de Doha avaient affirmé avoir fait échouer en février 1996 un coup d’Etat visant à renverser l’Emir Hamad, à l’instigation de son père. En février 2000, la Haute Cour criminelle de Doha avait imputé ce coup d’état manqué au cousin du chef de l’Etat et à 32 autres suspects qu’elle avait condamnés à la prison à perpétuité. Elle avait aussi acquitté 85 accusés. En mai 2001, la Cour d’appel avait condamné à mort 19 personnes, dont un cousin de l’Emir, ancien ministre de l’Economie, et des Finances, Hamad Ben Jassem Ben Hamad Al-Thani, impliquées dans ce coup manqué, durcissant les peines rendues en première instance. Parmi les condamnés à mort figurent 18 Qatariotes et le 19ème est de nationalité saoudienne.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com