E.O.G.K. – S.N. (60 – 75) : Jeu intérieur, talon d’Achille des Goulettois





Les Goulettois ont été incapables de rééditer la prestation de rang fournie quelques jours plus tôt face à E.Z.S. Inconstance dans le rendement? Absence lourdement pénalisante d’un pivot de métier? Ou emballement exagéré et déplacé des jeunes? Quant au S.N, il a prouvé qu’il faisait partie des favoris en puissance. Le premier quart-temps a donné à voir deux attitudes défensives, les locaux opérant en zone 2-3 et les visiteurs honorant leur homme-à-homme toujours aussi agressif et dissuasif, ce qui n’empêche pas les Taïeb, Mokrani et Mouhli de marquer de la longue distance (4 paniers à 3 points) et d’abréger cette période initiale en leur faveur (16-15). C’est à partir du second quart-temps que la différence va se faire au niveau du jeu intérieur. C’est ainsi que les Nabeuliens vont concentrer le plus clair de leur jeu sur leurs intérieurs et dans ce registre les Maâlaoui, Hadidane, Rzig et Sioua prendront nettement le dessus sur leurs vis-à-vis parvenant d’entrée à aligner un éloquent 12-0 (16-27), outre l’adresse inouïe de Mbarek au niveau des tirs à mi-distance et des lancers-francs. Toutefois, les changements incessants opérés par le coach nabeulien au moment où son équipe menait largement vont quelque peu déstabiliser le rendement collectif, ce dont profitèrent les Goulettois pour réduire l’écart et aligner à leur tour un joli 8-0 (24-27). Mais les fréquentes pertes de balle en attaque, ainsi que la radicale option pour le jeu périphérique en l’absence d’intérieurs à même d’imposer leur présence dans la bouteille et surtout d’acculer leurs antagonistes à commettre des fautes, ont grandement handicapé les Aiglons verts, et la mi-temps de survenir sur le score de (34-40). Le troisième quart-temps sera marqué par un démarrage en trombe des Nabeuliens (34-47), mais une nouvelle fois, les changements à tout bout de champ vont un tant soit peu freiner la manœuvre nabeulienne et permettre aux Goulettois de récupérer 9 points sur les 13 concédés (43-47), tout en maintenant le même écart à la fin de cette troisième période (49-53). Le dernier quart-temps sera cauchemardesque pour les locaux qui ne marqueront durant ces 10 dernières minutes que… 11 points dont 7 dans les ultimes 90 secondes après que l’écart eut atteint 22 points (53-75). Les multiples ratages en attaque exploités à bon escient par les Nabeuliens grâce au sens prononcé du jeu en contres de Ben Abdallah notamment et à l’efficacité d’un certain Mbarek, ont transformé la défaite goulettoise en débâcle. W.S. _______________ * Leurs Impressions - Abdessattar Elloumi (Entr. E.O.G.K) : “Au risque de surprendre, je dirais que cette défaite est, tout compte fait, bonne à prendre. C’est qu’après les deux probants succès face au C.A et à E.Z.S à l’extérieur, les jeunes et moins jeunes étaient quelque peu sur un nuage. C’est en quelque sorte un retour sur terre qui leur fera prendre conscience de pas mal de vérités. Sur le plan du jeu, nous avons buté sur une excellente défense nabeulienne, contre laquelle les solutions venaient à manquer. Face à l’impitoyable homme-à-homme des Rzig et consorts, mes joueurs ont cafouillé, si bien que nos attaques étaient décousues. Le départ de Rezgui s’est fait terriblement sentir et il faut du temps à son remplaçant pour bien le relever, outre l’absence d’un pivot de métier, un handicap qui limite énormément les stratégies aussi bien défensives qu’offensives et nous contraint au jeu périphérique, avec tous ses aléas”. - Alain Gaye (Entr. S.N.) : “Je suis heureux pour cette victoire, d’autant plus que mon équipe a allié résultat et manière. Notre organisation défensive a été impeccable. Le reste s’est enchaîné tout naturellement. A propos des changements opérés à intervalles réduits, ils me permettent de faire souffler les joueurs, cadence de deux matches par semaine oblige, et de leur faire éviter d’accentuer leur capital-fautes. Malgré tout, il me reste une grande marge de travail à accomplir. Et pour peu que les joueurs adhèrent au projet initialement élaboré, la réussite sera au bout”. W.S. _______________ * Fiche Technique Salle: La Goulette Public: 1500 environ Evolution du score par quart-temps: (16-15), (34-40), 49-53), (60-75). Les pointeurs E.O.G.K: Taïeb (12 pts), Mouhli (12 pts), Lahmar (11 pts), Nefzi (8 pts), Chargui (8 pts), Mokrani (6 pts), Hajri (3 pts). S.N: Mbarek (24 pts), Maâlaoui (15 pts), Ben Abdallah (14 pts), Rzig (13 pts), M. Hadidane (4 pts), Sioua (3 pts), Ferchichi (2 pts). Tirs à 3 points E.O.G.K: Taïeb (4), Mokrani (2), Mouhli (1), Chargui (1) S.N: Ben Abdallah (3), Rzig (2), Maâlaoui (1), Mbarek (1) Lancers francs E.O.G.K: 8 sur 12 (66 %) S.N: 14 sur 22 (63%)


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com