Nationale A : C.A. – C.S.S. tient l’affiche





Dans le Camp Clubiste : Retrouver une âme Après avoir vécu deux semaines pas tout à fait tranquilles, les Clubistes auront l’occasion, face au C.S.S., de reprendre confiance et de rassurer leurs supporters. Le dernier match, disputé face à l’E.O.G.K., a quelque peu installé le doute tellement la prestation de l’équipe, aussi bien individuelle que collective, était décevante. Il est vrai que plusieurs titulaires manquaient à l’appel, mais avec un effectif aussi étoffé, une telle justification n’a plus de raison d’être. * Sellami et Selliti d’entrée Pour le choc de cet après-midi, finalement désigné à Radès, Henri Stambouli va pouvoir compter sur la totalité de son effectif à part Marzouki, suspendu, ou Khalfaoui, encore mis à l’écart. Tous les autres sont là, à commencer par Sellami, absent lors du dernier match, et le coach aura même du mal à choisir sa formation rentrante. Ce qui est sûr, c’est que Stambouli va revenir cette fois-ci au classique 4-4-2 qui, logiquement, est mieux assimilé par les joueurs. En défense, on s’attend à la rentrée de Rhouma qui aura à remplacer Toujani, pas totalement rétabli de sa blessure malgré sa convocation pour ce match. Le côté droit de la défense fait hésiter le coach qui pense titulariser Yahia à la place de Zaâlani. S’il va opter pour cette solution, l’entre-jeu verra la rentrée de Touré qui sera chargé de la récupération aux côtés de Ouertani. Ce dernier, souffrant au cours de la semaine, demeure incertain, mais son entraîneur tient à le récupérer. De même, le doute persiste à l’entre-jeu puisque Traoré n’est pas certain d’être titularisé et pourrait laisser sa place à Mouelhi qui fait de son mieux pour récupérer son poste dans la formation clubiste et montrer qu’il a retrouvé toutes ses sensations après un bref passage à vide. En attaque, on s’attend à voir le duo Karoui-Selliti titularisé. Le premier confirme de match en match qu’il est actuellement l’attaquant le plus en forme alors que Selliti demeure un repère important dans le dispositif de Stambouli. Concernant la tactique à adopter, le match d’application d’avant-hier a montré une équipe soucieuse avant tout de varier son jeu et miser davantage sur le passage par les ailes. L’entraîneur a également insisté sur la récupération et la relance rapide. Face à un adversaire aussi technique que le C.S.S., les Clubistes auront besoin de plus de vitesse d’exécution et devront être très attentifs en défense, même si la priorité sera accordée à l’offensive car le C.A. pensera beaucoup plus à la victoire. * Formation probable Adjei, Yahia, Rhouma, Ben Zekri, Mkacher, Ouertani, Touré, Mouelhi, Sellami, Selliti, Karoui. Kamel ZAIEM ______________ Dans le Camp Sfaxien : Un challenger aux grandes ambitions Conscients de l’importance de leur match face au C.A, les Sfaxiens sont entrés en stage bloqué à Sfax depuis le 6 octobre courant, suivi d’un deuxième stage à Ezzahra depuis vendredi dernier: le but de ces deux stages consécutifs est de favoriser la concentration chez les joueurs. Après le semi-échec face au S.T, Decastel a axé son travail sur le volet psychologique qui aura un rôle déterminant dans ce genre de confrontation, mais aussi il n’a pas négligé le volet tactique voire technique et physique. L’entraîneur sfaxien est appelé aujourd’hui à trouver la formation idéale pour faire face au C.A. C’est ainsi que le secteur subira des changements en raison de l’absence de Daâssi (blessé). Ce dernier sera suppléé par Essefi en super forme actuellement. * Forfaits Le staff technique qui pense déjà aux matches qui vont suivre ce duel (le 27 contre E.G.S.G, le 2 novembre contre Ennejma du Liban et le 6 novembre contre la J.S.K) ne pourra pas compter sur les services de pas moins de 6 joueurs blessés, il s’agit de Hammami, Daâssi, Mardassi, M’rabet et Chabchoub ainsi que le deuxième gardien Ben Salem qui a été remplacé par Ali Kalaï, en contrepartie de ces absences, l’effectif du C.S.S a enregistré le retour de Hichem Khecharem et Ghazouani complètement rétablis. * Formation probable Jaouchi, Haj Messaoud, Gharbi, Abdi, K. Ben Amor, Malic, Boujelbane, Junior, Nafti, Guemamdia, Essefi. Noureddine BACCOUCHE _______________ Rétro : Déjà cent matches ! Le CA et le CSS sont les deux clubs qui comptent le plus grand nombre de confrontations dans l’histoire du Championnat. A cent reprises déjà, ils se sont rencontrés et leur duel de cet après-midi sera le cent et unième, le premier en tout cas qui aura pour cadre le stade 7 novembre de Radès. Une bien longue histoire entre deux clubs qui se connaissent bien pour n’avoir jamais quitté l’élite (avec le ST) et qui ont presque toujours fourni des spectacles de qualité au grand bonheur du public sportif élargi. Sur le plan des résultats, il y a un net avantage pour les gars de Bab Jédid avec 44 victoires (la première le 2 octobre 1955 par 1-0, la dernière le 17 août 2003 par 2-1). Les Sfaxiens, de leur côté, ne comptent que 19 succès dont le premier n’a été acquis que lors du match retour de la saison 1957-58 et le dernier le 22 septembre 2002 (4-1). Le nombre de nuls entre les deux équipes s’élève à 37, le dernier ayant sanctionné la rencontre retour de la saison écoulée, le 25 février 2004 (1-1), buts sur penalties, Khalfaoui pour le CA, Essefi pour le CSS, avec trois expulsions dans les rangs sfaxiens (Guemamdia, Essefi, Mrabet) et un arbitrage de Baraket. * Plus de deux buts par match Côté buts et buteurs, nous pouvons certifier que le public a été globalement bien servi en se régalant avec les 131 buts clubistes tunisois et les 78 autres clubistes sfaxiens. Soit une moyenne de 2,09 buts par match. Il est à noter que les deux deux formations en question ont été conviées à se frotter quatre fois l’une à l’autre en 1998-99, à la faveur du système de poules de mise alors. Sachez encore que - Le premier face-à-face a été dirigé par M. Halouani. Le but clubiste a été marqué par Hamoudia (qui allait devenir plus tard, secrétaire général du club), - Le score le plus répété est le (1-0) survenu 27 fois, 15 pour le CA et 12 pour le CSS, - La dernière fois où le CSS l’a emporté sur le CA à Tunis remonte au 7 mai 1978 (1-0), - Le 100ème but des duels CA - CSS a été l’œuvre de Habib Gasmi (CA), le 7 juin 1981 (2-1 pour le CSS couronné le jour même champion à l’issue d’un match dirigé par le Marocain Naciri. Le 200ème but de ce duel a été signé I. Ben Younès (CSS) le 22 septembre 2002 (4-1 pour le CSS). N.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com