Oussama Sellami (C.A.) : «Une réaction s’impose»





Son absence a été fortement ressentie devant l’E.O.G.K. et son retour doit sûrement rassurer Stambouli. Oussama Sellami aura à jouer un rôle-clé aujourd’hui face au C.S.S. et il en est conscient. * Vous n’étiez pas au mieux au début de la semaine. Comment vous sentez-vous à présent ? - Il est vrai que j’ai ressenti des douleurs au dos qui m’ont empêché de m’entraîner normalement, mais à présent je me sens beaucoup mieux et j’estime que je suis capable de tenir ma place au sein de l’équipe. * Malgré la richesse de son effectif, le C.A. n’a pas totalement convaincu, surtout lors de son dernier match contre l’E.O.G.K. Qu’en pensez-vous ? - Tout le monde a critiqué notre prestation à La Marsa, mais il faut également signaler que le compartiment offensif a souffert de plusieurs absences. Je n’étais pas au rendez-vous et Selliti était blessé. Quant à Missaoui, il vient de reprendre après une méchante blessure et il n’a pas totalement récupéré. Les joueurs alignés ont fait de leur mieux, mais ils n’ont pas eu la réussite de leur côté. Pourtant, l’adversaire était prenable, mais la manœuvre clubiste n’a pas été rapide et bien coordonnée. Toutefois, ce semi-échec ne doit nullement nous décourager. Le C.A. est encore en tête et a les moyens pour y demeurer. L’entraîneur a imposé une nouvelle manière de jouer et il nous faut un peu de temps pour l’assimiler convenablement. * Vous serez mis à rude épreuve cet après-midi face à un C.S.S. qui carbure très bien. Comment allez-vous aborder ce match ? - D’une manière générale, le C.A. laisse les meilleures impressions dans de tels chocs. La motivation ne manque pas et nous tenons à nous réhabiliter auprès de notre public. Le match s’annonce difficile, mais j’estime que nous partons tout de même favoris. L’équipe est presque au complet et nous sommes déterminés à réussir notre sortie. Il y aura certes de la pression, mais une équipe qui joue pour le titre doit savoir s’en tirer. * Le fait que le C.A. ne s’est jamais imposé à Radès vous fait-il peur ? - Ce genre de détails ne m’intéresse pas car en football tout peut arriver. Personnellement, j’ai déjà goûté à la victoire sur la pelouse de Radès et je tiens à le faire encore une fois. Je suis très optimiste et vous verrez un meilleur Club Africain aujourd’hui. Les joueurs tiennent à réagir et ils sauront le faire. Propos recueillis par : Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com