Sergio Telles : Palette fraîche et colorée !





«Le peintre voyageur» n’est qu’un secret sucré d’une grande histoire d’amour qui n’a cessé de bouleverser ce peintre et de l’entraîner à de nouveaux cieux. C’est à son Excellence, M. Sergio Telles, l’ambassadeur du Brésil en Tunisie, qu’on doit cette douce balade. Le peintre-diplomate ou le diplomate-peintre, deux dénominations pour M. Sergio Telles qui, parallèlement à sa carrière diplomatique, a su se forger une carrière artistique. Ses diverses expositions à Paris, Rio de Janeiro, Londres, Tokyo, Genève, Lisbonne, Singapour, Zunich, Beyrouth etc. témoignent de sa réussite en tant qu’artiste. Figuratif, M. Sergio Telles s’est impliqué à fond dans la reproduction des fragments de la vie quotidienne, à travers sa palette riche en couleurs, Telles essaye de saisir le temps et le mouvement pour peindre ce monde comme il le voit et le sent. Natures mortes, paysages, marchés, portraits, souks, vendeurs… des scènes quotidiennes et des situations diverses que Sergio Telles, le peintre a transposé sur ses toiles. Fin observateur, Telles scrute avec son pinceau les gestes, les traits des visages, les ornements… Il voit, revoit, modifie, innove… Bref, il met sa touche personnelle sur tout ce qu’il rencontre. De ses toiles se dégage un parfum doux des arbres, de ses ports de pêche… même on croit voir un petit nuage de poussière dans l’horizon, dans ses souks pleins de gens. Le port de Sidi Bou Saïd, les terrasses des cafés, les souks de Tunis… des scènes tunisiennes qui ont fasciné son œil et son esprit. Parallèlement à ces toiles tunisiennes, S. Telles nous offre un délicieux voyage dans plusieurs pays. Malaisie, Inde, Indonésie, Portugal, Moscou, Beyrouth, une image du cœur et du fond d’un pays. C’est le diplomate au service du peintre, deux mondes différents que M. Sergio Telles a choisi de croiser. «La diplomatie est le protocole, la solitude, et l’art est le mensonge, la permanence. Exilé de l’optimisme, mon atelier est la rue, où j’essaye d’exorciser la peur par l’exaltation de l’espérance», souligne son Excellence. Le patrimoine tunisien a séduit Sergio Telles. Résultat : des femmes enveloppées du «sefsari» comme des colombes, d’autres avec des différents habits traditionnels… une symphonie de couleurs que notre ambassadeur a composée dans sa résidence à la paisible Sidi Bou Saïd. Peintures, aquarelles et dessins ornent désormais, les cimaises du Palais Kheïreddine jusqu’au 23 du mois courant. A voir ! Imen Abderrahmani


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com