Contrôle, économique et Ramadan : 18 brigades veillent au grain





Avec l’arrivée du mois saint, les brigades du contrôle économique multiplient leurs activités en vue de maintenir de l’équilibre du marché tant au niveau des prix qu’au niveau de l’approvisionnement. Tunis — Le Quotidien Après un Ramadan 2003 assez difficile, vu les quelques problèmes d’approvisionnement, qui ont eu lieu l’année dernière, le contrôle économique a pris toutes les dispositions cette année pour éviter toutes sortes de problèmes et d’infractions. Les brigades du contrôle économique ont vu leur nombre augmenter nettement pour arriver à 18 brigades permanentes dans 18 marchés de gros et 69 équipes permanentes dans 69 marchés municipaux réparties dans les différents gouvernorats du pays. M. Ali Gharbi, directeur du contrôle économique, nous précise, à ce propos, qu’une unité de suivi du travail de ces brigades, a été mise en place, cette année, auprès de la direction générale. L’intensité de ces contrôles ainsi que le taux d’intervention sont les mêmes dans toutes les régions. La direction générale est à la disposition de ses structures régionales pour fournir en cas de besoin tous les moyens humains et logistiques nécessaires. Il est logique que les contrôles touchent, essentiellement, des produits enregistrant une forte demande, en ce début du Ramadan, tels que les viandes ovines et bovines, les volailles, les œufs, ainsi que les produits agro-alimentaires... La première journée du mois saint a été caractérisée par une abondance au niveau de l’approvisionnement du marché, malgré la forte demande, ce qui a permis la maîtrise des prix et même quelques produits ont enregistré une baisse à l’instar des volailles et autres produits de ferme. Néanmoins, les brigades du contrôle économique ont effectué 4739 opérations qui ont abouti à verbaliser 677 commerçants. Ces infractions touchent essentiellement la facturation (31%), le non affichage des prix (39%), les poids et mesures (14%). Il y a lieu de souligner qu’un numéro vert a été mis à la disposition du consommateur, pour la première fois cette année, et qui a enregistré 116 plaintes, provenant essentiellement de Sousse et Sfax, depuis sa mise en service le 4 octobre 2004, nous a déclaré M. Ali Gharbi. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com