C.A.B. – S.T. (1-0) : A l’arraché





Le C.A.B a battu le S.T par le plus petit écart. Ce fut une victoire dans la douleur puisqu’elle a valu aux Bizertins 5 avertissements et une expulsion (El Azek pour perte de temps). Ce que l’on peut dire de ce match. Sans avoir atteint des sommets de football il fut assez disputé, surtout en seconde période où les protégés de Arfaoui ont raté à trois reprises l’égalisation. Dès l’entame de la partie et après un round d’observation ce furent les Cabistes qui prirent l’initiative amenés par un excellent Guenini les locaux bien que gênés par la pratique de “l’hors jeu piège” pratiqué par les visiteurs furent très remuants et dominateurs et ce n’est que justice qu’à la 23ème ils ouvrirent le score par l’intenable Marcos qui, suite à une longue ouverture de Fethi Mechergui marque d’une belle volée. Les Stadistes réagirent par Ghighani et Dridi. Mais le gardien bizertin Laâmouri était à la parade. Jouant son va tout, l’entraîneur du S.T Arfaoui effectua deux changements simultanés et ce juste avant la pause. En seconde période, les visiteurs assiégèrent les buts cabistes et ratèrent pas moins de trois -occasions nettes de scorer. Sentant le danger, les Bizertins reculèrent d’un cran meublèrent le milieu en exerçant un pressing sur Baghouli et Dridi. L’expulsion de Azek a accentué le malaise des Bizertins. Mais l’incorporation en fin de rencontre de Williams et Yeken va leur permettre de préserver leur avance. Cette victoire vient à point nommé afin de dissiper les doutes . * Formations : - C.A.B: Laâmouri, Arafa, Jaâfar, Brahima, B. Mechergui, F. Mechergui, Azek, Afaya, Marcos (Yeken). - S.T: Zouabi, Saïbi, Khammar (Khanchil), Fodé, Nasri, Salhi, Dridi, Baghouli, Ghighani (Toniche), Tarhouni, Ziadi. L. OUAKAD


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com