M. Chékib Nouira, Maire de Sidi Bou Saïd





Le coquet village de Sidi Bou Saïd vit depuis hier aux rythmes de la Fête de la Musique. Une manifestation bien ancrée dans les traditions de ce doux village, qui a tant inspiré peintres, poètes et artistes de tous bords. Dans la foulée de cette grande fête, nous avons rencontré M.Chékib Nouira, Maire de Sidi Bou Said, qui a bien voulu répondre à nos questions. Q : Qu'est-ce qui caractérise la session de cette année de la Fête de la Musique? R: L'idée est simple et a servi de base à toutes les sessions. Le village constitue à divers endroits des sites qui invitent à la fête, à la parade et à la musique. La session de cette année, comme celle des années précédentes est caractérisée par la diversité. A un public très large, nous proposons : le M'jarred, la Pop, le Malouf, la Samba, la fanfare... Quant à la Kharja, où on notera une parade de Issaouïa ; nous y avons invité d'autres troupes. Q : Peut-on considérer la Fête de la Musique à Sidi Bou Saïd comme une prolongation de celle organisée en France, le 21 juin ? R : Nous fêtons le 21 juin la fête internationale de la musique, mais nous voulons célébrer une fête propre au village. Cette année, nous l'avons étalée sur deux samedis. Car elle marque le début de la saison estivale. Qui dit musique à Sidi Bou Saïd sous entend naturellement les chants traditionnels, classiques... Q : Comment se portent ces musiques aujourd'hui, dans leur village de prédilection? R : Elles sont les tenants de la tradition. Mais le comité culturel de la ville a pour projet et (je dirai) pour devoir, de faire en sorte que ces traditions perdurent. II envisage la création d'une école d'enseignement de toutes les formes traditionnelles de musique, qu'il faut perpétuer. Q : Qu'avez-vous prévu pour l'animation estivale durant cet été ?


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com