Proposé par l’Arabie Saoudite : Washington rejette un plan de force musulmane en Irak





Le Quotidien - Agences Les Etats-Unis ont rejeté un projet saoudien de mise sur pied d'une force musulmane en Irak censée protéger le personnel de l'Onu à l'approche des élections, a confirmé lundi la Maison-Blanche. "Le gouvernement intérimaire irakien avait de réelles inquiétudes sur la présence de troupes d'un pays voisin sur le sol irakien", a expliqué le porte-parole de la présidence américaine. "Les commandants de la force multinationale en Irak avaient également des inquiétudes sur la présence de forces opérant hors des structures de la chaîne de commandement", a ajouté Scott McClellan. Dans son édition de lundi, le quotidien new-yorkais Newsday avait annoncé ce rejet, expliquant que Washington refusait que cette force soit sous commandement des Nations unies, et non sous les ordres de l'armée américaine. Des diplomates ont affirmé que l'Onu se montrait elle-même plutôt frileuse à l'idée de voir son personnel protégé par une force ne représentant qu'une seule confession religieuse. "Les Etats-Unis ont laissé passer l'occasion de partager le fardeau en Irak avec d'autres pays", affirme sous le sceau de l'anonymat un responsable saoudien cité par Newsday. Dans un communiqué publié hier le conseil des ministres saoudien a apelé à une trêve en Irak pendant le mois de Ramadan. Il invite aussi les Irakiens à «faire front uni contre tous ceux qui tentent de destabiliser (leur pays) ou de nurie à son intégrité territoriale et à son indépendance».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com