Maroc – Tunisie à travers l’Histoire : Rééditer l’exploit de 1965





Les Tunisiens ont toujours éprouvé des difficultés pour s’en sortir sans dégâts de leur périlleux déplacement au Maroc, que ce soit dans des rencontres officielles ou amicales. Le bilan en tout cas n’est pas assez flatteur avec une seule victoire en terre marocain en dix huit sorties et elle date du 2 mai 1965 (0-1, but de Tahar Chaibi). Quant aux autres sorties, elles ne furent pas assez brillantes à l’exception du très précieux nul arraché à Rabat le 30-01-88 avec un but historique de Tarek Dhiab, un nul synonyme de participation pour les J.O. de Séoul. * Avantage marocain Le bilan général des rencontres entre les deux sélections reste toujours favorable aux Chérifiens et ce en dépit de notre éclatante victoire en finale de la CAN le 14 février dernier. Douze victoires marocaines contre huit seulement pour la Tunisie, en 45 confrontations et bien sûr il y a eu 25 résultats de parité. Côté buts, on dénombre 47 pour le Maroc et 40 pour la Tunisie, soit un total de 87 buts en 45 duels : cela dénote l’équilibre de forces et des valeurs en présence, ce qui explique le grand nombre de nuls, dû à l’extrême prudence à chaque fois qu’ils ont eu l’occasion de croiser le fer. Nos représentants ont dû rester 15 ans sans connaître le succès et pour se racheter, ce fut au moment voulu, là où il ne fallait pas décevoir : le 14 février 2004 à Radès. Pour remémorer cet événement historique, voici la fiche technique de cette rencontre historique : A Radès Tunisie bat Maroc 2 à 1 (mi-temps 1-1). La Tunisie champion d’Afrique. Arbitre : Ndoye Falla (Sénégal). Public : 60 mille Temps : printanier Pelouse : en bon état Avertissements Maroc : Romani (22’), Naybet (76’), Ragragui (89’) Tunisie : Jaziri (60’) Buts: Tunisie : Francileudo Silva Dos Santos (5’), Zid Jaziri (51’) Maroc : Youssef Mokhtari (38’). - Formations : Tunisie : Ali Boumnijel, Hatem Trabelsi, Karim Hagui, Radhi Jaïdi, José Clayton, Mehdi Nafti (Jawher Mnari (46’), Riadh Bouazizi (cap), Adel Chadli, Slim Ben Achur (Kaïs Ghodhbène, 57’), Zied Jaziri (Imed M’hadhbi 70’), Franceulido Silva Dos Santos. Maroc : Khaled Fouhami, Walid Ragragui, Adram Romani (Zaïri, 63’), Abdesslam Ouaddou, Talal El Karkouri, Noureddine Naybet (cap), Abdelkrim Kaïssi, Youssef Safri (Yacoubi 63’), Youssef Mokhtari, Marouane Chamakh, Youssef Hadji (Baha 86’). Vous avez dû constater que pas moins de dix joueurs sur les 14 alignés en finale figurent encore dans la sélection de Lemerre. C’est qu’on a opté pour la continuité. * A retenir Les 45 rencontres entre les deux nations se répartissent comme suit : 12 dans le cadre de la Coupe du monde 10 dans le cadre des J.O. 7 en coupe d’Afrique 3 dans le cadre des Jeux Méditerranéens 2 dans le cadre de la Coupe Panarabe 1 Coupe maghrébine 9 rencontres amicales 1 Tournoi (kenitra) Chacune des deux sélections a joué 18 rencontres chez elle tandis que 9 rencontres se sont déroulées en terrain neutre. Le plus gros score enregistré entre les deux sélections reste le 4-1 obtenu par les nôtres en 1963 (éliminatoires CAN). Rabat ne nous réussit pas et les deux dernières rencontres jouées dans la capitale marocaine se sont soldées par 2 défaites. Donc, attention ! N.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com