Kerry riposte





Aussitôt après le discours de Bush, le candidat démocrate à la présidentielle américaine s'est rebiffé, lançant une attaque au vitriol contre le bilan de George W. Bush et de Dick Cheney, les accusant d'avoir refusé d'aller se battre au Vietnam. "Je ne vais pas laisser mon engagement à défendre ce pays remis en question par ceux qui ont refusé de servir quand ils pouvaient le faire et par ceux qui ont trompé la nation en Irak", a-t-il dit. John Kerry a été attaqué ces dernières semaines par un groupe d'anciens combattants du Vietnam proches des républicains mettant en doute sa bravoure dans ce conflit. "Nous avons tous vu la colère et la déformation des faits à la convention républicaine. Au cours de la semaine passée, ils ont attaqué mon patriotisme et ma capacité à servir comme commandant en chef", a dénoncé John Kerry. Contrairement à John Kerry qui a combattu au Vietnam, George W. Bush et Dick Cheney n'ont pas connu l'expérience directe du combat. "Pendant trois jours à New York, au lieu de parler d'emplois et d'économie, nous avons entendu de la colère et des insultes de la part des républicains. Et je vais vous dire pourquoi. C'est parce qu'ils ne peuvent pas parler des vrais problèmes auxquels sont confrontés les Américains. Ils ne peuvent pas parler de leur bilan parce que c'est un échec", a ajouté John Kerry. Dans son discours, John Kerry a reproché au président Bush d'avoir conduit les Etats-Unis "dans la guerre en Irak", de ne "rien faire" alors que le pays "perd des millions d'emplois", de laisser "45 millions d'Américains sans couverture médicale", de laisser "la famille royale saoudienne contrôler" les "coûts énergétiques" américains, d'accorder "des milliards (de dollars) de contrats à Halliburton". "C'est le bilan de George Bush et de Dick Cheney", a affirmé John Kerry. Tout cela ne permet pas d'être "qualifié pour le service" et "il est temps pour l'Amérique de prendre une nouvelle direction", a-t-il ajouté.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com