Coupe de Tunisie 2003-2004 (Après le Tirage des 1/2 Finales) : Les techniciens jugent et jaugent





Le tirage au sort des demi-finales de la Coupe de Tunisie 2003-2004 effectué avant-hier a donné lieu à un choc de titans entre l’ESS et l’EST, alors que la JSK seule rescapée de la Nationale B ira défier le CSS au Mhiri de Sfax. Avant ces rendez-vous fixés au 19 courant, nous avons approché Mrad Mahjoub, Oscar Fullone, Ghazi Ghraïri et Habib Mejri pour connaître leurs avis concernant ce tirage et aussi les ambitions de leurs équipes respectives. _______________ * Mrad Mahjoub (Entr. E.S.S.): «Avantagés ? Oui, mais il faut revoir la date !» Le technicien étoilé aurait souhaité un tirage au sort plus clément, mais il considère que l’E.S.S. a de fortes chances de passer, même si le choix de la date n’est pas, à son avis, adéquat. * Que pensez-vous du tirage qui vous met face à l’E.S.T., votre éternel rival ? - Je crois que l’Etoile, tout comme l’Espérance, n’ont pas été gâtées par le tirage au sort. Toutefois, pour parvenir en finale et remporter le trophée, il faut savoir battre les meilleurs. Mon équipe tient à jouer les premiers rôles et la coupe de Tunisie représente l’un de nos objectifs. Ceci nous incite à nous donner à fond pour vaincre et aller en finale, même si... * Vous semblez émettre quelques réserves, n’est-ce pas? - Je ne comprends réellement pas comment on procède pour faire fixer les dates des matches. On joue le dimanche au Nigéria, le jeudi d’après à Monastir et on va devoir disputer la demi-finale trois jours après. Par contre, l’E.S.T. jouera à Alger le vendredi et aura plus de temps pour disputer son match en retard et celui de la coupe. Finalement, la programmation ne met pas les deux équipes sur le même pied d’égalité. * Estimez-vous que le fait de jouer la demi-finale à Sousse constituera un avantage pour votre équipe ? - Les deux équipes ont l’habitude de disputer de tels chocs quelque soit le lieu du match. Toutefois, jouer à Sousse ne manquera pas de nous avantager en présence d’un public, certes exigeant, mais qui procure aux joueurs une très grande motivation. Cet avantage pourrait s’avérer plus important et plus déterminant si on change logiquement la date du match. Je m’attends à un match très dur et on fera de notre mieux pour ne pas décevoir le public étoilé. Propos recueilli par Kamel ZAIEM _______________ * Oscar Fullone (Entr. E.S.T.) : «Confiant» Le tirage au sort des demi-finales de la Coupe de Tunisie 2003-2004 qui a mis face-à-face l’Espérance et l’Etoile à Sousse a été bien accueilli dans le fief des Sang et Or dans la mesure où l’équipe de Bab Souika a bien besoin ces temps-ci de ce genre de choc pour prouver, si besoin est, qu’elle demeure l’équipe-reine du football tunisien et que la dernière défaite subie en championnat face au C.S.S n’a été qu’un accident de parcours. Cet état d’esprit a été confirmé par l’entraîneur Oscar Fullone qui a tenu à afficher sa satisfaction après l’opération du tirage au sort en affirmant ce qui suit: “A vrai dire, je suis très satisfait d’avoir hérité de l’Etoile comme adversaire, car il s’agit-là d’une bonne occasion pour démentir ceux qui prétendent que l’Espérance n’est plus aussi conquérante qu’avant. A Sousse, on prouvera qu’on est prêts à relever tous les défis et je suis convaincu qu’on sortira un grand match. Est-il utile aussi de rappeler qu’en football seule la vérité du terrain compte, et ceux qui croient le contraire se trompent. En somme, je suis confiant et mes joueurs sont hautement motivés”. Voilà donc des propos qui résument en quelque sorte la réaction du camp espérantiste à une dizaine de jours du sommet des demi-finales de la coupe de l’édition 2003-2004. J.B. _______________ * Ghazi Gheraïri (Entr. Adjoint C.S.S.) : «Eviter l’excès de confiance» «Peu importe le nom de l’adversaire, l’essentiel pour nous est d’évoluer à domicile. Et puis à ce stade de la compétition toutes les équipes se valent donc. La J.S.K. qui est une grande équipe digne de respect ne viendra pas en victime loin de là car elle défendra crânement ses chances. Certes sur le papier le C.S.S. part favori, mais il faut se méfier et éviter l’excès de confiance qui nous avait joué un mauvais tour en 2001 face au C.S.H.L. à ce même stade de la compétition, à l'époque le C.S.S. était le favori et menait au score avant de se faire piéger par les Hammam-lifois. Conclusion, il faut être réaliste pour atteindre notre objectif à savoir la finale de la coupe». N.B. ______________ * Habib Mejri (Entr. J.S.K.) : «Nous avons d’autres priorités» «Le sort nous a réservé un déplacement chez l’une des meilleures équipes du moment et à partir de là, il faut être réaliste dans la vie. Comme quoi c’est un match très difficile auquel nous serons confrontés. Toutefois la Coupe ne fait pas partie de nos priorité mais ceci ne nous empêchera pas de tout faire pour présenter un bon visage, digne du statut du club. Le plus important pour nous c’est le championnat de Nationale B sur lequel nous concentrons tous nos efforts en vue d’atteindre notre véritable objectif : l’accession». C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com