Objectifs du millénaire pour le développement : Des hauts et débat !





Une conférence a eu lieu, hier, au centre d’information des Nations unies de Tunis pour l’examen de l’état d’avancement des objectifs du millénaire pour le développement en Tunisie, à travers la participation de la société civile. Trois sujets y ont été exposés: l’autonomisation de la femme, le développement de l’emploi et du logement et la lutte contre le VIH-SIDA. Tunis - Le Quotidien Cette réunion s’inscrit, en fait, dans le cadre de la 57ème conférence annuelle du département de l’information pour les ONG qui se tient depuis hier au siège de l’ONU à New York. L’intérêt au cours de la conférence a été porté notamment sur la situation du virus du SIDA et les efforts déployés par la société civile en Tunisie pour enrayer ce fléau ainsi que les différentes autres maladies sexuellement transmissibles. M. Anouar Moalla, représentant de l’Association tunisienne de lutte contre les maladies sexuellement transmissibles et le SIDA, a présenté un exposé sur les mesures prises en Tunisie en vue de s’attaquer à la pandémie du VIH-SIDA. Il a indiqué, à cet effet, qu’après avoir identifié le premier cas en 1985, la population des séropositifs atteint aujourd’hui les 1500 personnes. 70 nouveaux cas de contamination sont, par ailleurs, enregistrés chaque année. Dans le monde cette épidémie touche près de 60 millions d’individus causant 20 millions de décès et se propageant au rythme de 15000 nouvelles contaminations par jour, soit 10 cas par minute. M. Anouar Moalla a noté, d’autre part, que l’année 2001 a connu une aggravation de la situation après qu’une alerte épidémiologique ait été déclarée en 2000. 3 fois plus de cas ont été identifiés durant cette période et sont dûs à une infiltration d’éléments contaminés étrangers. Parmi les aspects épidémiologiques du VIH-SIDA en Tunisie, il faut citer la prostitution clandestine. Concernant l'autonomisation de la femme, Mme Boutheïna Gribaâ, secrétaire générale de l’Union nationale de la femme tunisienne (UNFT), a exposé les actions mises en œuvre par cette organisation à travers ses 27 délégations régionales et ses 700 sections à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Les réalisations ont touché les différents champs d’activité de l’UNFT. Plus de 12.000 femmes bénéficient annuellement du programme de l’alphabétisation des adultes à travers 650 classes relevant de 350 centres. Mme Gribaâ a mis en exergue, par ailleurs, la nécessité de qualifier davantage le personnel dans les jardins d’enfants et les crèches. Le recyclage de ce personnel et les révisions des programmes de gestion administrative est dans l’ordre du jour de l’organisation. M. Rachid Ben Ayed, président de l’Association de promotion de l’emploi et du logement (APEL), a exposé de son côté les réalisations en chiffres par l’APEL des objectifs du développement dans toutes les régions. Hassen GHEDIRI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com