Un expert dans la lutte contre le “terrorisme” : L’invasion de l’Irak, une “bévue majeure”





Le Quotidien - Agences L’invasion de l’Irak a été “une bévue majeure” dans la lutte engagée par l’occident contre Al-Qaïda, juge Paul Wilkinson, l’un des spécialistes mondiaux du terrorisme, à la veille du 3ème anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. L’invasion d’un pays “qui n’avait rien à voir avec Al-Qaïda (...) a offert une propagande gratuite à Oussama Ben Laden”, accuse le chercheur britannique. Al-Qaïda a pu ainsi “décrire l’invasion comme un acte d'impérialisme occidental contre le monde musulman”, et “mobiliser de nouvelles recrues pour la guerre sainte”. Le réseau islamiste a bénéficié en outre, après la chute de Saddam Husseïn, d’une “opportunité stratégique”, dans un Irak en proie à l’insurrection et l’anarchie. Comme l’a souligné le sénat américain, une attaque comparable ou pire que celles du 11 septembre reste possible en occident. Mais aux yeux du chercheur, le principal risque lié aujourd’hui à Al-Qaïda est que la nébuleuse ne profite du “délaissement militaire et financier de l’Afghanistan”, conséquence directe de la guerre d’Irak.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com