Nationale A : Une ronde tronquée dominée par C.A.-C.A.B.





* Dans le Camp Clubiste : Une dynamique optimiste Les Clubistes ont certes démarré le championnat par une victoire étriquée face à un adversaire à la portée, mais ceci n’empêche que les prémices d’une saison exceptionnelle sont palpables et bien réelles. Pour préparer la présente saison, une campagne de recrutements sans précédent a été faite : un engagement d’un staff technique que l’on a pas besoin de présenter et un sérieux dans le travail fort à propos. Et ce n’est pas la défaite subie face à l’ESS en match amical qui est venue perturber cette sérénité, ou plutôt cette marche en avant. Bien au contraire, la prestation d’ensemble de l’équipe n’a fait que conforter les convictions des supporters, plus que jamais comme un seul homme derrière leurs couleurs favorites. Pour preuve, cet engouement sans précédent pour les abonnements, d’une ampleur telle qu’il faut patienter dans les rangs pour obtenir le précieux sésame. Voilà donc déjà un premier clubiste aux anges en la personne du trésorier général du club qui doit se frotter les mains. Maintenant, reste à confirmer cette vague d’optimisme en résultats concrets, et à ce niveau là, la tâche incombe au staff technique et surtout aux joueurs. Dans cette optique, Henri Stambouli semble avoir instauré un climat de professionnalisme qui a énormément fait défaut du côté du Parc A ces dernières saisons. Pour preuve, la décision du Français de se passer des services de Nabil Missaoui qui a pourtant retapé dans le ballon après sa blessure à la cheville suite à un choc à l’entraînement avec son coéquipier Hamdi Marzouki. Henri Stambouli fait donc passer la santé de ses joueurs avant d’autres intérêts qui ne dépassent généralement pas le court terme. Ce qui pourrait servir de leçon à beaucoup d’autres qui optent pour les résultats immédiats au détriment de l’intérêt particuliers des joueurs et donc l’intérêt général du groupe. * Traoré au milieu ou en attaque? Le coach clubiste dispose toutefois de solutions de rechange avec les disponibilités conjuguées de Dramane Traoré et Mohamed Selliti. Et si le premier est sûr d’évoluer d’entrée cet après-midi face au CAB, le second n’a dû connaître son sort qu’hier soir seulement à l’issue de l’ultime séance d’entraînement. En effet, l’ex-Stadiste était à la merci du choix tactique définitif de Stambouli. A savoir aligner Traoré à l’entrejeu aux côtés de Sellami, Ouertani et Yahia ou plutôt en pointe avec Anis Karoui. La première option permettrait à Selliti d’être titulaire alors que la seconde libérerait une place au milieu pour Mouelhi ou Khalfaoui. Pour le reste, Stambouli semble avoir les idées claires puisque le poste de portier ne devrait pas échapper à Sami Adjeï, même si ce dernier n’a regagné Tunis qu’avant-hier, pour avoir raté la correspondance au Caire, ce qui l’a retardé de 24 heures. Enfin, la ligne défensive devrait être composée de Marzouki et Ben Zekri dans l’axe, alors que Zaâlani occupera le flanc droit et Rhouma sera reconduit à gauche, Stambouli ayant jugé que l’intégration de Toujani est encore hâtive, l’ex-Sfaxien n’ayant pas encore recouvré la totalité de sa forme physique. * Formation probable Adjeï, Zaâlani, Rhouma, Marzouki, Ben Zekri, Ouertani, Yahia, Sellami, Traoré, Karoui, Selliti. C.O. ______________ * Dans le Camp Cabiste : Confirmer le renouveau Pour leur deuxième rencontre de la saison, les Bizertins auront une difficile rencontre à négocier. En effet, affronter le CA à Tunis n’est pas une chose aisée. Mais de l’avis des joueurs et de l’entraîneur du CAB, l’optimisme est de mise. Mis à part les côtés tactico-techniques, l’entraîneur cabiste a tout au long de cette semaine insisté sur le côté psychologique. Il n’a cessé de gonfler à bloc ses joueurs. Pour cette partie et afin d’espérer contrer le C.A, les entraînements furent axés sur la rapidité d’exécution, les débordements sur les ailes et le jeu de tête. Côté effectif, et selon le président du club le Brésilien William est qualifié pour cette rencontre, et il sera certainement aligné (en cours de jeu). Pour le reste de l’équipe, il semble que Mahmoud Ouertani reconduira l'équipe victorieuse de l’E.G.S.G avec toutefois la titularisation d’entrée de Arafa à la place de Yeken, c’est ainsi que dans les buts on rencontrera le capitaine Hassen Béjaoui. Il aura devant lui Akram Jaâfar qui sera entouré de Abdessalam Arafa, Faouzi Khalifa et Fethi Mechergui. Le niveau du terrain sera renforcé afin de priver les Clubistes d’espaces. Il sera composé de Béchir Mechergui, El Azek, Afaya et Askri. Quant au compartiment offensif, il sera composé de Zied Laâroussi et Marcos Dos Santos. Une bonne concentration devrait amener les Bizertins à bien faire et ramener un bon résultat de ce difficile déplacement, avant deux autres déplacements, l’E.S.T à Tunis et le Club Omanais de Mascat pour le compte du 1er tour de la Coupe arabe. * Formation probable Béjaoui, Jaâfar, Arafa, Khalifa, Fethi Mechergui, Béchir Mechergui, El Azek, Afaya, El Askri, Laroussi, Marcos. L.OUAKAD _____________ * Rendez-Vous * Aujourd’hui El Menzah 17h00: C.Africain - C.A Bizertin (Arb.: Hichem Guirat) Sfax 18h30: C.S. Sfaxien - C.S Hammam-Lif (Arb.: Samir Hammami) Gafsa 16h00: E.G.S Gafsa - A.S Marsa (Arb.: Aouaz Trabelsi) Zarzis 16h00: E.S.Zarzis - O. Béja (Arb.: Nizar Derbal) * Demain Zouiten 16h00: S. Tunisien - E.S Béni Khalled (Arb.: Slim Jedidi) * Mardi La Marsa 15h30: E.O.G.K - Espérance S.T (Arbitre à désigner) * Jeudi Monastir 15h30: U.S Monastir - Etoile S. Sahel (Arbitre à désigner) ______________ C.A. - C.A.B. Tous deux vainqueurs lors de la première journée et décidés donc de confirmer et conforter leur succès de l'ouverture, Clubistes et Bizertins vont se livrer un duel épique et passionnant comme ils l’ont toujours fait durant les saisons précédentes marquées par de petites victoires à foison (11) et des nuls (6) en 18 rencontres (depuis 1995/96). C’est dire l’équilibre des forces en présence et l’incertitude qui a toujours plané sur les confrontations classiques des deux formations. Nul doute que la rencontre de tout à l’heure ne dérogera pas à la règle, eu égard au désir ardent et à la volonté de bien faire des uns et des autres. * Les dix dernières saisons 94-95 C.A - C.A.B (2-0) et (0-0) 95-96 C.A - C.A.B (1-0) et (1-0) 96-97 C.A - C.A.B (0-0) et (1-0) 97-98 C.A - C.A.B (2-1) et (1-0) 98-99 C.A - C.A.B (0-0) et (2-3) 99-00 C.A - C.A.B (1-1) et (0-2) 00-01 C.A - C.A.B (1-0) et (0-0) 01-02 C.A - C.A.B (2-1) et (0-1) 02-03 C.A - C.A.B (0-1) et (1-1) 03-04 C.A - C.A.B (1-0) et (1-1) Il ressort de ce tableau que le C.A.B s’est imposé une seule fois durant ces dix dernières années à Tunis (1-0), mais c’était à Radès. Quant à la dernière performance cabiste à El Menzah, elle remonte au 10 octobre 1993 avec un succès (2-1, buts de Souissi et Moëz Bjaoui côté bizertin et Boutaleb, l’Algérien, côté clubiste). * A retenir — Le premier face-à-face entre les deux clubs remonte au 23/10/1955 (3-1 pour le C.A au Bsiri). — 102 buts pour le C.A contre 57 au C.A.B depuis 1955/56, soit en 47 saisons parmi l’élite — Mohamed Salah Jedidi (C.A) est le seul acteur des confrontations C.A/C.A.B à avoir inscrit à lui seul 4 buts en un seul match (novembre 1964). — Le score le plus répété dans ces rencontres en question est le (1-0) enregistré en 29 reprises, tandis que le (2-2), le (4-1) et le (3-0) n’ont été obtenus qu’une seule fois. — Dramane Traoré, la nouvelle vedette clubiste, connaît bien la pelouse d’El Menzah où son inspiration s’est illustrée. En effet, il y a déjà marqué”, avec Ismaïly contre l’E.S.T, avec le Mali en Coupe d’Afrique et avec le… C.A en amical contre l’E.S.S, dimanche dernier. Il a également marqué à Hassène Béjaoui (mais à Ismaïlya) lorsque ce dernier opérait au S.T, l’an passé. N.A. _______________ - Mohamed Selliti (C.A.) : «On va de mieux en mieux» Il n’est pas parmi les recrues les plus récentes, mais le public clubiste mise beaucoup sur lui pour secouer une ligne offensive qui tarde à donner satisfaction. Selliti nous parle du match contre le C.A.B et de la concurrence au C.A. * Avec toutes ses nouvelles recrues, le C.A est appelé à jouer pour les titres. En sera-t-il capable? - Jouer les premiers rôles n’a rien de nouveau au Club Africain qui a l’habitude de le faire même si son effectif n’est pas comparable à celui de cette saison. Les dirigeants ont consenti beaucoup de sacrifices pour faire venir les meilleurs joueurs et le C.A ne peut logiquement se contenter de suivre. Nous sommes conscients de cette situation et je pense franchement que nous avons les moyens pour arracher le titre et faire autant pour nos autres objectifs. * En attaque, l’arrivée de Traoré et le bon comportement des jeunes va engendrer une concurrence plus rude. Craignez-vous cette nouvelle situation? - Je suis au C.A pour jouer et marquer et je dois être à la hauteur de la confiance du public, du staff technique et des responsables. La concurrence, même si elle est positive pour tous, ne me fait pas peur, car en fin de compte ce sont les meilleurs qui finiront par s’imposer. Nous jouerons sur trois fronts et tout l’effectif sera sollicité. A chacun d’entre nous de profiter de sa chance. * Avec l’arrivée de nouveaux joueurs, les automatismes tardent à être réglés. ceci va-t-il influer sur le rendement des attaquants? - Comme vous le dites, il s’agit de trouver l’équilibre au plus vite sans perdre beaucoup de temps. Personnellement, je peux m’adapter aux nouvelles situations sans problèmes, d’autant que je connais parfaitement Sellami et Ouertani, les deux nouveaux titulaires à l’entre-jeu. Après seulement trois ou quatre matches, l’entente finira par régner sur notre système de jeu. * Vous accueillerez cet après-midi un C.A.B qui a déjà affiché ses ambitions lors de la première journée. Que pensez-vous de cette confrontation? - A mon avis, tous les matches s’annoncent difficiles, surtout pour une équipe qui vise le titre. Contre l’E.S.B.K, la victoire a été dure à obtenir et le C.A.B tentera à son tour de nous créer des problèmes. Toutefois, je pense que notre rage de vaincre finira par nous donner les trois points du match. Nous allons pouvoir compter sur nos meilleurs atouts et surtout sur notre public pour nous imposer. Il est vrai que la pression a été terrible au cours du premier match, mais à présent, on va de mieux en mieux. Propos recueillis par Kamel zaïem ________________ - Akram Jaâfar (C.A.B.) : «Libérés et confiants» * Comment voyez-vous cette partie ? - Nous sommes confiants. La facile victoire obtenue lors de la première journée (même si elle fut acquise contre un promu) et l’ampleur du score nous ont libérés. * Mais affronter le CA à Tunis n’est pas chose aisée ? - Il est certain que ce sera un autre contexte, mais nous nous sommes bien préparés pour cette partie. Nous saurons contrer notre adversaire. * Comment comptez vous y arriver ? - Nous devons être concentrés tout au long de la partie. Moralement et physiquement nous sommes prêts. Et nous n’allons pas jouer la défensive. Nous comptons bloquer notre adversaire dans sa moitié de terrain en le privant d’espaces et en misant sur notre vitesse d’exécution. Ce sera une belle empoignade. L. O. _____________ - Mahmoud Ouertani (Entr. C.A.B.) : «Ne pas se laisser impressionner» * Avez-vous établi un tableau de marche ? - Chaque partie a sa vérité et on prépare chaque rencontre dans son contexte. * Comment voyez-vous la rencontre face au CA ? - Tout d’abord il ne faut pas donner plus d’importance qu’il n’en faut à cette partie. Nous ne sommes qu’en tout début de saison et toutes les rencontres sont difficiles et aussi importantes. Pour cette partie, j’ai surtout insisté sur le «mental» de mes joueurs. Il n’y aura pas de calcul, nos qualités sont certaines et on essayera de les utiliser au mieux. * Comment espérez-vous contrer votre adversaire ? - Nous comptons y arriver grâce à notre cohésion, en essayant d’imposer notre engagement, notre nouvel état d’esprit qui consiste à ne craindre aucune équipe sera notre principal atout. De plus, il nous faudra être concentré tout au long de la partie et ne pas se laisser impressionner par l’ambiance. L. OUAKAD ______________ - La Lanterne du Passé /Othman Mellouli (Ex-Buteur du C.A.B.): «En mesure de défier le CA» Pour essayer d’établir une comparaison entre notre football d’aujourd’hui et celui des années 70 nous avons recueilli les impressions de l’attaquant des années 70, du CAB Othman Mellouli. * Parlez-nous de vos rencontres contre le CA - Ce furent de véritables empoignades. Je ne rappelle qu’à la veille d’un certain Tunisie - Maroc (Coupe du monde). J’avais inscrit deux buts de la tête au grand Attouga, mais ceci ne l’a pas empêché la semaine d’après d’arrêter le penalty de Faras. * Pourriez-vous établir un parallèle entre les deux équipes ? - Avant le jeu était plus physique que maintenant et la technique individuelle était au rendez-vous, or il n’y a plus de grands joueurs. Actuellement le joueur est plus tourné vers le collectif. * Comment voyez vous la rencontre CA - CAB de tout à l’heure ? - Ce sera certainement une belle rencontre, le CAB est prêt mentalement et physiquement et son riche effectif permet à l’entraîneur de trouver les solutions pour contrer le CA. L. O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com