U.S.M.A. – E.S.T. (3-0) : Méconnaissable Espérance





Optant d’entrée pour la prudence, l’Espérance a raté lamentablement sa sortie face à une très bonne USMAlger. Les défaillances étaient nombreuses et les choix technico-tactiques discutables, c’était assez pour essuyer un revers cuisant. Face à une USMAlger dos au mur et condamnée à vaincre pour garder ses chances de qualification intactes, l’Espérance a abordé le match avec un entre-jeu renforcé dans la mesure où pas moins de cinq joueurs de milieu ont été alignés, à savoir Mnari, Trabelsi, Clayton, Melki et Jomaâ alors que Souayah était gardé sur le banc. En pointe, le seul Zitouni ne pouvait tout faire. Et après un court round d’observation où les Tunisois ont donné des sueurs froides au gardien algérien sur corner de Trabelsi (3’), les locaux ont vite fait d’exercer un ascendant évident grâce à un pressing au milieu et un jeu court très dangereux. A la (12’), Dziri exécute un coup franc direct légèrement au-dessus et trois minutes plus tard le Malien Mamadou file à gauche, tire en force, Tizié repousse le cuir devant Bourahli qui ne trouve aucune peine à marquer (1-0). Un but qui récompense très vite les Algériens mais qui punit aussi les Sang et Or qui ont sacrifié le jeu offensif. Les hommes de Fullone vont même mettre du temps pour réagir et il a fallu attendre la (31’) pour voir Badra, bien servi par Clayton, lober le gardien Abdouni, mais le but est sauvé in-extremis par un défenseur. Les problèmes de l’Espérance ne s’arrêtent pas là puisqu’à la (45’) Badra se fait expulser pour avoir commis une faute en tant que dernier défenseur. Une première mi-temps ratée et des choix techniques inefficaces dans la mesure où les changements opérés par Fullone n’ont pas donné le résultat escompté. Avec un handicap d’un but et en infériorité numérique, la tâche est devenue, dès lors, très délicate. * La débandade Après la pause, alors qu’on s’attendait à une réaction des Sang et Or, on a eu “droit” à un second but des Algérois, œuvre de Mamadou Diallo suite à une combinaison avec Bourahli (48’). La défense tunisoise n’avait qu’à constater les dégâts. Et ce n’était pas fini. Cinq minutes après, suite à une reprise de Diallo sur la transversale, Bourahli ajoute un troisième but du talon (53’). Les Sang et Or sont totalement dépassés. Fullone se décide enfin à opérer des changements en incorporant Guizani et Ouji en remplacement de Trabelsi et Melki, mais le “mal” était déjà fait et le coach espérantiste devait certainement regretter ses choix du début car les Triki, Melki et Trabelsi manquent terriblement de compétition et sans Souayah, laissé sur le banc, l’équipe perd son principal repère. * Formation de l’Espérance: Tizié, Triki, Bhaïri, Badra, Azaïez, Mnari, Trabelsi (Guizani 54’), Clayton, Melki (Ouji 54’), Jomaâ (Zaïem 67’), Zitouni. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com