MDS – Législatives : Le choix des têtes de listes fait des mécontents…





Tunis - Le Quotidien La «guerre» des têtes de listes relatives aux législatives du 24 octobre prochain semble faire des mécontents au sein du Mouvement des Démocrates socialistes. Jusqu’à présent la confusion perdure et les rumeurs fusent de toutes parts... Les deux derniers jours ont connu des discussions très chaudes à propos des têtes de listes au niveau de nombreuses circonscriptions. Et si certains candidats appartenant au Bureau politique ont fait des concessions, d’autres se sont attachés à l’espoir de glaner un siège à la Chambre des députés. Solution : la commission chargée de peaufiner les listes que présentera le parti aux élections législatives a décidé de mettre certains membres à la tête des listes relatives à des régions auxquelles ils n’appartiennent pas. Ainsi, M. Jalel Lakhdar occupera la tête de liste de la circonscription de l’Ariana tout comme M. Laâroussi Nalouti (Gabès au lieu de Médenine) et M. Ali Ben Saïd (Sidi Bouzid au lieu de Kairouan). Quant à M. Alaya Allani, il pourrait être tête de liste à Kairouan ou à Monastir. Le litige au niveau des fédérations a été tranché, selon des sources dignes de foi, en faveur de M. Mongi Katlène aux dépens du secrétaire général de fédération M. Moncef Jellouli. Le débat chaud devrait se poursuivre à propos d’autres régions. Les observateurs avertis estiment, toutefois, que cette «guerre» des têtes de listes risque de faire revivre la lutte des clans au sein du MDS et de porter un coup dur au consensus toujours mou entre les différentes factions du parti. Et c’est là où le bât blesse. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com