Insatisfaction





Rentrée scolaire rime pour certains parents avec vraie galère… Devant les boutiques, bon nombre de jeunes gens sont accompagnés de leurs parents. Non seulement ces derniers viennent tout juste de débourser des sommes importantes pour les frais des vacances mais en plus, ils doivent par ces temps, s’acquitter de frais d’inscription, de fourniture, de la carte d’abonnement et des fringues… Le comble, c’est que ces jeunes adolescents ne se contentent pas de l’ordinaire, ils veulent du signé de la tête aux pieds! Si ces parents n’avaient qu’un seul enfant à charge, cela pourrait faire l’affaire. Mais avec deux, trois enfants ou plus, cela devient quasi impossible à faire. Le revenu des parents à revenu moyen ne pourra en aucun cas satisfaire toutes les demandes. De l’autre côté, certains élèves de milieu aisé regagnent les bancs avec des vêtements et de la fourniture de marque… Pour se sentir sur le même pied d’égalité, ceux dont la situation financière est à craindre, font de la pression sur leurs parents pour en avoir plus. Assez de cette insatisfaction! La modestie et le contentement semblent être une monnaie rare chez les jeunes d’aujourd’hui. A.C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com