Nucléaire iranien : Washington remonte les enchères





Les Etats-Unis ont relancé hier leurs accusations contre l'Iran au sujet de possibles expériences nucléaires militaires alors que des progrès étaient enregistrés avec les Européens, mais sans accord, pour une résolution de l'AIEA sur le programme nucléaire de Téhéran. Le Quotidien-Agences Les tractations entre les Américains — qui veulent une saisie du Conseil de sécurité de l'Onu en vue de sanctions internationales — et l'Union européenne (UE) — qui refuse tout ultimatum explicite — pourraient, selon des diplomates, se poursuivre jusqu'au week-end à Vienne, siège de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). La délégation américaine à Vienne a demandé à l'AIEA de s'expliquer sur le fait que l'agence onusienne de sûreté nucléaire n'ait pas encore visité le site militaire iranien de Parchine, près de Téhéran. Des photos satellites du complexe ont été publiées avant-hier par un organisme proche des services de renseignements américains, l'Institute for Science and International Security, et par la chaîne de télévision ABC News. "Pour nous, cela démontre des intentions militaires", a déclaré une source américaine. * Démenti "Nous démentons catégoriquement qu'il y ait des activités liées au nucléaire à Parchine", a rétorqué Hossein Moussavian, porte-parole de la délégation iranienne auprès de l'AIEA. Des sources diplomatiques avaient indiqué vendredi dernier que l'AIEA avait fait une demande pour visiter le site, sans avoir reçu d'accord à ce stade, mais que l'agence onusienne n'a pas fait mention de Parchine dans son dernier rapport sur le programme iranien, début septembre. Moussavian a démenti que la république islamique ait reçu une demande en ce sens: "Ils n'ont pas demandé d'y aller. S'ils le font, nous accepterons", a-t-il dit. Le complexe militaire de Parchine, à 30 km au sud-ouest de Téhéran, n'a rien de secret. Il abrite une série de projets de défense iraniens, notamment d'explosifs chimiques.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com