Fouad Laroui : un univers à mourir…de rire





Un père de famille sort pour acheter une botte de menthe et revient... six ans plus tard. Qu'a-t-il fait entre-temps ? On ne le saura jamais. Un homme raconte son passé à un inconnu, et ce qu'il raconte c'est aussi la vie de l'inconnu ! Un mystérieux séjour à Madrid changera à jamais le destin d'un étudiant en ingénierie... mais qu'est-ce qu'un destin ? qu'est-ce qu'une vie ? "Ils me demandèrent qui j'étais, je leur dis que j'étais élève ingénieur, cela ne les intéressa pas, ils me demandèrent qui j'étais. Je leur dis que j'étais le fils de hadj F. de Oued-Zem, cela ne les intéressa pas, ils me demandèrent qui j'étais et je ne sus que leur dire". Ce recueil de nouvelles, le premier publié par l'auteur des Dents du topographe, commence sur un mode plutôt léger : attablés à un café, des copains refont le monde...quand la chaleur ne les accable pas.. Mais l'absurde est déjà là, dans l'histoire de cet homme presque aveugle à qui le taulier confisque ses yeux... en fait ses indispensables lunettes. Et la tristesse est là aussi : à quoi bon, au fond, continuer à voir ce monde, déroutant et cruel? Absurde et cocasse à la fois, "Un peu de terre marocaine", récit d'un humour irrésistible...


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com