Transferts de Selliti et Jedidi : Les clubs protagonistes déclarent un faux montant





La Commission de contrôle de la gestion financière des clubs, récemment créée par la Fédération Tunisienne de Football, est déjà en pleine opération et a même épinglé deux cas litigieux. Il s’agit des opérations de transfert des joueurs Mohamed Selliti du ST vers le CA et Mohamed Jedidi de l’USM vers l’ESS. Sentant qu’il y avait anguille sous roche au niveau des montants déclarés pour lesdites transactions, la Commission pré-citée a décidé d’y voir plus clair en épluchant les comptes des quatre clubs concernés. Il faut dire que les membres de la Commission ont eu la puce à l’oreille de manière différente pour les deux transferts. Dans le cas Selliti, le ST a tout bonnement déclaré avoir cédé à titre gratuit le joueur au CA, ce qui a poussé la Commission à vérifier pareille «générosité». En ce qui concerne Jedidi, le montant déclaré par l’ESS et l’USM était par contre largement inférieur à celui révélé aux médias par un dirigeant monastirien. D’où l’intervention de la Commission pour pousser un peu plus les investigations. Des investigations qui ne se sont pas avérées vaines puisque dans un cas comme dans l’autre la vraie transaction a été mise à jour. Pour Selliti, il s’est donc avéré que le ST a encaissé une contrepartie de 170.000 DT, alors que l’ESS a versé un montant total de 380000 DT à l’USM pour s’attacher les services de Jedidi. Or, dans un premier temps, les deux clubs avaient affirmé que la transaction ne portait que sur 150000 DT et qu’en parallèle un joueur de handball cadet aurait été cédé par l’USM à l’ESS pour l’équivalent de 100.000 DT (sic). En fait, toutes ces acrobaties financières visaient simplement à minimiser, voire à réduire à néant, le montant de 5% qui revient de plein droit aux clubs formateurs où lesdits joueurs avaient évolué en tant qu’amateurs. Pour Selliti, il s’agit bien sûr de l’OB ainsi que de l’équipe de Téboursouk, alors que pour Jedidi, les clubs concernés sont à la fois Grombalia Sport et l’EST. En faisant un calcul rapide, les clubs dont était sociétaire Selliti doivent se partager la somme de 8500 DT alors que l’EST et GS auront droit chacun à 9500 DT, soit un total de 19000 DT pour la prime de formation de Jedidi. En somme, une gigantesque entourloupette pour des broutilles. C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com