Sous les menaces : Les Britanniques évacuent le bureau de Sadr à Bassorah





Le Quotidien-Agences Les troupes britanniques ont évacué hier le bureau du chef chiite Moqtada Sadr à Bassorah, dans le sud de l’Irak, après en avoir pris le contrôle la veille, selon une source officielle. Un représentant de Moqtada Sadr à Bassorah a menacé plus tôt de s’attaquer aux troupes britanniques qui avaient pris le contrôle du bureau dans la capitale méridionale de l’Irak. «Il y aura une réconciliation qui sera suivie d’un accord final sur le mode d’indemnisation après des discussions avec toutes les parties politiques, associant le gouverneur de Bassorah», a affirmé un responsable de la garde nationale Diaâ Al-Kazemi, impliqué dans les tractations qui ont conduit au retrait des soldats britanniques. Selon un correspondant de l’AFP sur place, les troupes ont quitté le bâtiment sous la surveillance de la police locale et de responsables politiques. Les partisans de Moqtada Sadr avaient bloqué la rue menant au bâtiment et établi des barricades après l’intervention des soldats britanniques. «L’armée du Mehdi va s’attaquer aux troupes britanniques qui sont toujours à l’intérieur du bâtiment qui abrite le bureau de Sadr, mais ils ont peur de prendre pour cible des civils», avait auparavant menacé, un représentant de Sadr, Cheikh Assad Basri.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com